SMIC: pas de «coup de pouce» en vue pour 2020

Un groupe d’économistes chargé de plancher sur le sujet vient de rendre son rapport au gouvernement. Aucun coup de pouce n’est conseillé, en dehors de la revalorisation automatique.

Seule la revalorisation automatique du SMIC aura lieu le 1er janvier 2020. Crédit: Istock

Le SMIC ne devrait pas connaître une révolution au 1er janvier 2020. Le groupe d’économistes qui planche sur le salaire minimum a rendu son rapport de fin d’année au gouvernement : dedans, aucune revalorisation supplémentaire n’est recommandée. Et selon le journal Les Echos, cette préconisation a toutes ses chances d’être retenue.

Croissance du PIB

Le salaire minimum ne connaîtra donc qu’une augmentation mécanique, indexée « sur l’inflation mesurée pour les 20 % des ménages ayant les revenus les plus faibles », indique le site service-public.fr. Pour rappel, le SMIC est actuellement de 10,03 euros brut par heure et de 1 522 euros brut par mois, soit 7,94 euros et 1 204 euros net.

a LIRE >>> Salaires et taux de chômage: les inégalités hommes-femmes augmentent avec l’ancienneté

Pour arriver à ne pas conseiller de « coup de pouce », le groupe d’experts prend en compte le fait que l’activité économique se maintient, mais pas à un rythme soutenu. Selon l’Insee, le PIB va progresser de 1,3% en 2019. Pas de quoi s’extasier même si plus de 215 000 emplois devraient être créés en France.

Augmenter la prime d’activité

Parmi les autres paramètres pris en compte par les économistes, on peut citer le chômage, qui reste à un niveau élevé. La France est d’ailleurs l’un des seuls pays avec l’Espagne, la Grèce et l’Italie à afficher un chômage aussi important. Aussi, le taux de marge des entreprises reste encore inférieur à celui mesuré avant la crise financière de 2008 (33,1% au deuxième trimestre 2019 contre 33,3% en 2007) et la France souffre encore d’un déficit de compétitivité, qui ne serait qu’aggravé dans le cas d’une augmentation importante du SMIC.

A LIRE >>> Un patron ne doit pas faire des compensations avec les salaires

Pour toutes ces raisons, le groupe d’économistes ne plaide pas pour un coup de pouce pour le SMIC. Ils estiment qu’il vaut mieux concentrer ses efforts sur la prime d’activité, qui est plus efficace pour aider les travailleurs les plus pauvres. C’est ce compte faire le gouvernement.

Sur le même thème

salaire SMIC vie pratique

Réactions et commentaires

Sur la même thématique