Soldes d’hiver 2020: ça commence quand dans votre département ?

Les dates des soldes d’hiver sont connues. Selon votre département de résidence, le coup d’envoi n’est pas le même, car certains territoires bénéficient d’une dérogation.

Pour profiter pleinement des soldes, un repérage très en amont est souvent nécessaire pour repérer les vraies bonnes affaires. Crédit: iStock.

Black Friday, French Days, ventes privées… les promotions n’ont jamais été aussi nombreuses durant l’année. Mais les soldes restent un événement à part. Deux fois par an, elles permettent aux commerçants de liquider leurs vieux stocks et donc aux consommateurs de faire de très bonnes affaires. En effet, les soldes sont le seul moment de l’année durant lequel les commerçants ont le droit de vendre à perte, c’est-à-dire sans dégager de marge, voire sans aucun bénéfice à la clé. Résultat, on peut dégoter dans les rayons des produits bradés à moitié prix, voire beaucoup plus : textile, chaussures, appareils high-tech, mobilier… tous les rayons sont concernés.

A LIRE >>> Les soldes d’hiver passent de six à quatre semaines dès 2020

2020 marque toutefois un tournant. La loi Pacte pour la croissance des entreprises a acté la réduction de la durée des soldes. Au lieu des 6 semaines en vigueur jusqu’alors, les prix barrés sur internet et en magasin ne resteront plus que 4 semaines en rayons. De quoi inciter à concentrer ses achats côté acheteurs et d’accélérer les démarques successives chez les vendeurs pour que tout le monde y trouve son compte plus rapidement.

Soldes 2020: les dates par département en France métropolitaine

Le coup d’envoi national des soldes d’hiver 2020 est fixé au 8 janvier à 8 heures. Ils se termineront donc 4 semaines plus tard, soit le 4 février 2020.

Reste que les habitants de certains départements pourront se ruer dès le début de l’année dans leurs enseignes préférées grâce à des dérogations. Il s’agit de la Moselle, de la Meuse, des Vosges et de la Meurthe-et-Moselle.

Dans ces contrées, les soldes débutent très tôt : dès le 2 janvier 2020. Ici, les 4 semaines amènent la fin des bonnes affaires au 29 janvier 2020. Ces dérogations sont accordées à ces départements en raison de leur situation géographique : frontaliers de l’Allemagne, ils subissent la concurrence des commerçants allemands qui mènent tambour battant leurs soldes locaux dès la fin du mois de décembre.

A LIRE >>> Comment la loi alimentation a changé les promotions dans les supermarchés

Les dates des soldes 2020 en outre-mer

En outre-mer, les dates des soldes d’hiver 2020, ne sont pas les mêmes dans tous les territoires.

Seules la Martinique et Mayotte organisent les soldes aux mêmes dates qu’en métropole : entre le mercredi 8 janvier et le 4 février 2020.

Pour les autres, les soldes interviennent parfois plus tôt, parfois plus tard :

  • La Réunion (soldes d’été) : du samedi 1er février au vendredi 28 février
  • Guyane : du mercredi 1er janvier au mardi 28 janvier en
  • Guadeloupe : du samedi 4 janvier au vendredi 31 janvier
  • Saint-Pierre-et-Miquelon : du mercredi 22 janvier au mardi 18 février
  • Saint-Barthélemy et Saint-Martin : du samedi 2 mai au vendredi 29 mai

Des présoldes dès le début de l’année

Les consommateurs les plus impatients disposent d’une alternative pour démarrer leurs achats bien avant le coup d’envoi des soldes puisque toutes les grandes enseignes organisent des ventes privées avant la date officielle. Une pratique très utilisée dans la mode et qui permet notamment de trouver chaussure à son pied dans la bonne taille et les bons coloris, ce qui n’est pas toujours le cas durant les soldes.

A LIRE >>> Consommation: Amazon cherche à séduire les étudiants avec un abonnement spécial

Les magasins en ligne et en dur réservent toutefois ces opérations à leurs clients porteurs de leur carte de fidélité. Pour en profiter, il faut donc penser à s’inscrire avant la fin de l’année pour être prévenu par mail ou SMS du début des ventes privées. Elles interviennent généralement une dizaine de jours avant le coup d’envoi officiel.

Mais attention, contrairement aux soldes, ces ventes ne sont pas forcément les plus intéressantes pour les acheteurs à la recherche des meilleures affaires. Car, on le rappelle, les soldes sont le seul moment de l’année où les commerçants peuvent vendre à perte. Et donc sacrifier certains produits dont ils veulent se débarrasser. Ce qui n’est pas le cas durant les ventes privées. Pour les achats d’un montant important (high-tech, mobilier…), mieux vaut donc prendre son mal en patience pour espérer décrocher le meilleur prix.

A LIRE >>> La garantie légale, un recours plus sûr que le vice caché

Les techniques pour vérifier l’intérêt des produits soldés

Pour profiter pleinement des soldes, un repérage très en amont est souvent nécessaire pour repérer les vraies bonnes affaires. L’exercice, qui consiste à relever les prix « forts » pratiqués avant les soldes sur les produits convoités, est certes laborieux, mais permet de savoir si le prix barré est véritablement intéressant ou pas. La technique permet aussi de détecter qu’une fois les rabais appliqués, le commerçant n’a pas artificiellement gonflé le prix de départ pour afficher une réduction monstre, qui n’en est finalement pas une !

Autre avantage de ce repérage : analyser l’état des stocks dans les rayons des commerçants et l’étendue des articles qu’ils proposent. Ceci pour vérifier que certains articles n’ont pas été fabriqués spécialement pour les soldes, une pratique courante très difficile à détecter pour les acheteurs qui ne se présentent que le jour J.

A LIRE >>> Les Français sont radins… et c’est eux qui le disent

Sur internet, l’exercice se révèle plus facile grâce aux multiples outils gratuits permettant de dresser des listes de produit et de vérifier l’évolution de leur prix. Ceux à utiliser tout au long de l’année sont consultables sur internet ou via leurs applications mobiles : Ledenicheur, Idealo, Dealabs et Dealbuzz. Des alertes peuvent même être programmés pour être informés de toute baisse par mail.

Dernier atout des ventes en ligne : gonfler la réduction obtenue grâce au cashback, cette méthode qui permet de récupérer un pourcentage du montant de ses achats en cash sur son compte (5% en moyenne). Certaines banques, comme la Société Générale ou LCL proposent d’adhérer à leurs propres programmes. Ces derniers étant cumulables avec ceux des acteurs historiques du cashback comme Capital Koala (en magasins et sur internet), iGraal, eBuyClub, Poulpeo, ouverts gratuitement à tous les acheteurs.

Sur le même thème

Achats sur Internet Dates des soldes Promotions Soldes

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique