La prime de Noël sera versée le 13 décembre à 2,3 millions de ménages modestes

Cette prime est distribuée par les caisses d’allocations familiales, la Mutualité sociale agricole ou Pôle emploi.

Le montant de la prime de Noë sera de 152,45 euros pour une personne seule, 228,67 euros pour un foyer de deux personnes. Crédit: iStock.

La prime de Noël, d’un montant inchangé depuis dix ans, sera versée le 13 décembre à « 2,3 millions de ménages aux revenus modestes », a annoncé vendredi le ministère des Solidarités.

Mise en place par le gouvernement de Lionel Jospin en 1998, cette aide est accordée aux « bénéficiaires de certains minima sociaux », comme le revenu de solidarité active (RSA), l’allocation de solidarité spécifique (ASS) et l’allocation équivalent retraite (AER), a précisé le ministère dans un communiqué.

A LIRE >>> Calendrier 2020 de la CAF: les dates de versement de la prime d’activité, des APL, du RSA, des allocations familiales…

Elle est distribuée par les caisses d’allocations familiales ou de Mutualité sociale agricole, ou par Pôle emploi.

« La prime de Noël, c’est un gain de pouvoir d’achat des foyers les plus fragiles, qu’il s’agisse d’une personne seule, d’un couple ou d’une famille », a souligné la secrétaire d’Etat Christelle Dubos.

Un montant inchangé

Comme depuis 2009, le montant de cette prime exceptionnelle de fin d’année sera de 152,45 euros pour une personne seule, 228,67 euros pour un foyer de deux personnes (couple sans enfant, adulte isolé avec un enfant) et 274,41 euros pour trois personnes (couple avec un enfant, adulte isolé avec deux enfants).

A LIRE >>> SMIC: pas de «coup de pouce» en vue pour 2020

À partir de quatre personnes, le montant de la prime est plus élevé pour un foyer monoparental (335,39 euros) que pour un couple avec deux enfants (320,14 euros) et la prime est complétée de 60,98 euros par enfant supplémentaire.

Sur le même thème

aides et allocations Prime d'activité

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

31/12/2019 at 10:21
ZAZA

J’ai été demandeur d’emploi du 01/01/2019 au 22/01/2019, je n’ai pas droit à la prime de NOËL de PÔLE EMPLOI, du fait que j’ai repris une formation le 23/09/2019.
Je ne trouve pas cela normal. Il fallait que je sois encore bénéficiaire de l’ASS en Novembre. J’ai demandé que celle-ci me soit versée au prorata (8 mois) je leur laisse le mois de septembre.
Cela incite les demandeurs d’emploi à rester au chômage. Prime à revoir selon les cas personnels par des personnes compétentes.

Sur la même thématique