Téléphonie et internet: les petites augmentations cachées de Free et SFR

Les deux opérateurs ont envoyé récemment des emails à certains de leurs clients (qui n’ont rien demandé) en indiquant que leurs forfaits seraient enrichis… contre quelques euros.

Discrètement, la facture des clients gonflent de quelques euros alors qu'ils n'ont rien demandé. Crédit: Istock

Un forfait qui se trouve gonflé avec une nouvelle option… mais pour quelques euros de plus. L’association de consommateurs UFC-Que choisir relaie sur son site Internet deux tentatives de la part de SFR et Free pour gonfler la facture des clients, ni vu, ni connu.

Deux à trois euros de plus

Ainsi, des clients abonnés aux forfaits mobiles Red de SFR ont reçu un email les informant que leur forfait data allait être étendu : 20 Go de plus pour ceux qui ont un forfait de 40 Go et 30 Go supplémentaires pour les autres. Les abonnés à la fibre ont été informés, eux, que leur débit sera augmenté jusqu’à 1 Gbit/s. Une générosité qui a un prix : l’association note qu’en contrepartie, la facture augmentera de deux à trois euros par mois.

A LIRE >>> Téléphonie: selon Free, ses antennes couvrent 95% de la population française

Idem chez Free, qui a décidé d’intégrer dans les forfaits Freebox et Free mobile contre 99 centimes par mois, l’accès à un service qui permet d’accéder à des livres en ligne, sur tablette, smartphone ou ordinateur.

Se manifester pour annuler l’augmentation

UFC-Que choisir recommande donc de lire ces emails promotionnels jusqu’au bout : en effet, si le client ne se manifeste pas, l’opérateur prend ça pour un accord et le changement est enregistré dès le mois suivant. Elle dénonce une méthode pernicieuse : « en laissant la possibilité aux clients les plus attentifs de refuser la hausse de prix, ils limitent le mécontentement et les résiliations. Cette technique est d’autant plus appréciée des opérateurs qu’elle leur permet de rester dans la légalité et de contourner l’interdiction qui leur est faite d’imposer des options payantes sans l’accord de l’abonné ».

A LIRE >>> Un Wifi dopé et la télévision en 4K: SFR présente sa nouvelle box Internet

Les clients peuvent toujours refuser la nouvelle option selon les modalités précisées dans l’email d’information mais parfois ce n’est pas possible. Alors, il ne reste plus que la résiliation : elle doit intervenir quatre mois après le changement.  

Sur le même thème

Consommation Free SFR Téléphonie

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique