Grève: si vous avez réservé des billets de train pour Noël, vous pourriez déchanter

« Il n’y aura pas de trêve à Noël », a prévenu le secrétaire général de la CGT cheminots, au lendemain de la présentation du projet de réforme des retraites.

Alors que le trafic SNCF et RATP est paralysé depuis début décembre, la situation va perdurer pour les fêtes de fin d’année. Crédit: Istock

Au huitième jour de la grève contre la réforme des retraites, le conflit s’enlise. Edouard Philippe n’a visiblement pas calmé les syndicats, qui appellent à durcir le mouvement.

« La grève continue jusqu’à ce qu’on nous garantisse que le système actuel est maintenu (…) La grève continue et nous sommes au regret, parce qu’on n’était pas partis comme ça, de constater que le gouvernement est droit dans ses bottes et que donc elle va durer longtemps. Pas de trêve pour Noël, sauf si le gouvernement revient à la raison, avant ça. Le dialogue est au point mort tant qu’on maintient une réforme dont personne ne veut », a martelé Laurent Brun au micro de Franceinfo ce jeudi 12 décembre.

A LIRE >>> Réforme des retraites: quoi, pour qui, quand, comment ?

Alors que le trafic SNCF et les lignes RATP sont quasiment au point mort depuis le 4 décembre, et que des dizaines de trains prévus ce week-end ont été supprimés, la situation va donc perdurer pour les fêtes de fin d’année. De quoi échauder les usagers des transports, en particulier ceux qui avaient planifié de prendre le train et qui détenaient leur billet depuis plusieurs semaines déjà. La SNCF avait effectivement ouvert dès le 3 octobre dernier les ventes de ses billets pour la période cruciale de Noël (du 15 décembre au 5 janvier), la plus chargée en réservations.

TGV, Intercités, Ouigo… ce que vous pouvez vous faire rembourser

Si la SNCF n’a pas encore communiqué suite à l’annonce de la CGT, il est fort probable que la compagnie ferroviaire mette en place les mêmes modalités d’indemnisation que début décembre, dont l’UFC Que Choisir s’était fait l’écho. Les billets TGV et Intercités pouvaient alors être échangés ou remboursés sans surcoût, même ceux estampillés « non échangeable, non remboursable ». Un formulaire de réclamation en ligne était disponible pour faciliter le traitement des nombreuses demandes.

Pour les billets Ouigo, il n’y avait aucune démarche à faire, le billet étant alors remboursé de manière automatique sur la carte bancaire avec laquelle le paiement avait été effectué. Par ailleurs, les voyageurs souhaitant annuler un trajet prévu jusqu’au 15 décembre peuvent toujours utiliser le formulaire de contact Ouigo.

A LIRE >>> Grève SNCF: tous les trains affichent «complet» alors qu’ils ne le sont pas, voici pourquoi

Quant aux voyages prévus sur les TER jusqu’au vendredi 13 décembre, ils peuvent être remboursés directement en gare (pour les billets physiques) ou sur le site de la région concernée pour les billets dématérialisés. Des demandes pouvant se faire jusqu’à deux mois après la fin de validité du billet.

Sur le même thème

Grève SNCF retraite

Réactions et commentaires

Sur la même thématique