Se connecter S’abonner

Casino ouvre une centaine de magasins pour Noël et le Jour de l’an

Grâce aux caisses automatiques et quelques vigiles, 118 magasins Casino sont ouverts le 25 décembre. Ils le seront également le 1er janvier.

Tous les supermarchés et hypermarchés de l’enseigne Casino n’auront pas le rideau baissé le 25 décembre et le 1er janvier. En effet, le distributeur stéphanois a décidé d’ouvrir 118 magasins, soit 100 supermarchés et 18 hyper dans toute la France. L’an passé, un seul magasin était ouvert, à Lyon, rapporte Ouest-France.

Casino transpose ainsi un modèle déjà expérimenté pour ses ouvertures le dimanche après-midi : le magasin fonctionne uniquement grâce à des caisses automatiques et des vigiles. Aucun employé n’est dans les rayons pour renseigner les clients et les rayons « spéciaux » comme la boucherie à la découpe ou la boulangerie sont fermés. Le distributeur a précisé qu’aucune entreprise extérieure n’a été sollicitée pour fournir du personnel de caisse.

A LIRE >>> Alimentation: pourquoi vous ne trouverez plus de légumes bio d’été français sur les étals cet hiver

700 clients par jour

Casino justifie ces ouvertures en indiquant que ces magasins proposent déjà des horaires étendus, et qu’ouvrir pour Noël et le Nouvel An n’est que le prolongement que ce que l’enseigne fait dans certains magasins les dimanches après-midi. « Les sites d’e-commerce sont accessibles 24 heures/24. Nous voulons répondre aux nouvelles attentes des consommateurs, qui restent attachés à leurs magasins physiques », a indiqué Casino.

Près de 700 clients sont attendus par jour dans chaque magasin, contre 3 000 clients en moyenne par jour en semaine dans un hypermarché et 2 000 clients dans un supermarché.

A LIRE >>> Alimentation: quand les coquilles Saint-Jacques sont gonflées avec de l’eau

L’initiative est particulièrement combattue par les syndicats qui trouvent que les arguments de Casino ne sont pas convaincants alors que l’un des plus gros sites de e-commerce en France, Cdiscount, lui appartient. « Qu’est-ce qui les empêcherait à présent d’ouvrir la nuit ou même la semaine uniquement avec des caisses en libre-service ? », se demande Dejan Terglav, un représentant FO.