Noël: avez-vous offert des jouets sans risques pour les enfants?

Lors de ses contrôles, la Répression des fraudes a constaté que certains jouets peuvent être très dangereux pour les enfants. Des points sont à vérifier.

Les jouets peuvent présenter de réels dangers pour les enfants. Crédit: Istock

Tous les ans, ils font partie des stars de Noël et ils se retrouvent en masse sous les sapins : les jouets. D’ailleurs, ils ont toutes les attestations des inspecteurs de la DGCRF, la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes. Lundi, elle a rendu public le résultat de ses enquêtes 2018 sur le sujet.

Risque d’étouffement

Ainsi, 825 jouets suspects ont été prélevés lors de 4 000 actions de contrôle. Après analyses, 16% de ces jouets se sont avérés non conformes à la législation et potentiellement dangereux à l’usage. Le principal facteur de danger constaté lors de ces tests est la possibilité d’ingérer des petits éléments présents dans les jouets pour les moins de trois ans.

A LIRE >>> Noël: votre cadeau ne vous plaît pas? Ce qu’il faut savoir pour l’échanger ou se faire rembourser

Mais la DGCCRF a aussi constaté, comme dangers possibles, le manque de stabilité de jouets à roues comme les trottinettes qui peuvent faire chuter l’enfant, l’utilisation d’objets électriques qui peuvent causer des brûlures, l’exposition à des substances dangereuses comme les métaux lourds, le risque d’étouffement lié à un rembourrage d’une peluche accessible mais aussi l’étranglement, en raison de la longueur de la corde d’un jouet.

Absence de notices en français

Bien souvent, les emballages des jouets à risques ne respectent pas la législation en termes d’information des consommateurs. En effet, souvent le marquage CE est absent, il n’y a pas d’avertissements réglementaires, le logo de restriction d’âge est utilisé de façon abusive, les avertissements de sécurité ou la notice d’instruction sont dans toutes les langues sauf en français. Autant d’éléments à vérifier lors de l’achat.

A LIRE >>> Cadeaux de Noël: les règles à respecter avant que le fisc ne s’en mêle

Enfin, la DGCCRF se veut toutefois rassurante : les grands fabricants et magasins de jouets sont généralement bien au courant des dispositions réglementaires et des contrôles internes s’assurent du respect de la qualité des jouets et du respect des dispositions. Par contre, « les exigences en matière de sécurité (fabrication, avertissements réglementaires) demeurent souvent méconnues des petits fabricants de jouets artisanaux, des autoentrepreneurs, de certains discounters ainsi que des vendeurs ambulants/marchés de Noël ». Ils font donc rester vigilant lors de ses achats.

Sur le même thème

Consommation vie pratique

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique