Tabac: le prix de certains paquets de cigarettes va augmenter au 1er janvier

Le prix de certains tabacs à rouler et cigarillos vont aussi être revus à la hausse. Deux augmentations plus conséquentes auront lieu durant l’année 2020.

Les prix vont augmenter de quelques centimes. Crédit: Istock

Fumer coûtera un peu plus cher d’ici le 1er janvier 2020. En effet, le prix de certains paquets de cigarettes ou de tabac à rouler vont progresser de quelques centimes, peut-on lire dans un arrêté paru au Journal officiel.

De 10 à 40 centimes

Ainsi, le paquet de 20 cigarettes Lucky Strike Original rouge va passer de 9 euros à 9,10 euros. Le paquette « Original Brésil 100% tabac select » de la même marque passera lui de 9,10 euros à 9,20 euros. Le paquet de Winfield bleu de 30 cigarettes coûtera désormais 13,65 euros au lieu de 13,50 euros et celui de Winfield bleu regular sera de 13,80 euros contre de 13,65 euros actuellement.

A LIRE >>> Tabac: d’ici 2025, les cigarettes seront aussi chères en Corse que sur le continent

Du côté des cigarillos, on peut noter les Camel cigarillos, vendus en paquet de 20, dont le prix va progresser de 40 centimes, pour passer de 9,20 euros à 9,60 euros. Pour les tabacs à rouler, la blague de 30 grammes de Camel coûtera 11,90 euros au 1er janvier au lieu de 11,80 euros. Cependant, certains produits affichent une légère baisse : ainsi, le pot de 40 grammes de Pall Mall by Lucky Strike passera de 16,20 euros à 16 euros.

75 000 décès

Les autres marques les plus courantes ne sont pas concernées cette fois-ci par cette augmentation. Mais ça ne saurait tarder : le ministère des Solidarités et de la Santé souhaite qu’un paquet de 20 cigarettes coûte en moyenne 10 euros. De nouvelles hausses, plus importantes, sont dès à présent programmées pour 2020 : +0,50 euros en avril et + 0,40 euros en novembre 2020.

A LIRE >>> Tabac : pour lutter contre la contrebande, un nouvel emballage va intégrer un dispositif de sûreté

Pour rappel, le prix d’un paquet de cigarettes est composé à 80% de taxes et de droits divers, à la faveur de l’Etat. Selon Boursorama, 16 milliards d’euros devraient atterrir en 2019 dans les caisses publiques grâce aux fumeurs, en prenant en compte la TVA. Une somme qui sera allouée pour l’essentiel au budget de la Sécurité sociale. Selon l’agence Santé publique France, 75 000 personnes sont mortes en raison du tabac en France en 2015, ce qui représente environ 12% des décès de cette année-là.

Sur le même thème

Consommation Prix du tabac

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique