Airbnb déploie son arsenal pour lutter contre les voyageurs bruyants

Toute une série de mesures va être mise en place dans les prochains mois pour lutter contre les voyageurs bruyants et les nuisances.

Les voisins d'un logement occupés par un voyageur trop bruyant pourra prendre contact avec Airbnb. Crédit: Istock

Louer un appartement via Airbnb pour faire la fête toute la nuit ? Une époque révolue. La plateforme de mise en relation entre loueurs et voyageurs va adopter des mesures pour tenter de limiter les nuisances sonores constatées par les riverains d’appartement loués.

Des signalements et des enquêtes

En effet, entre l’aspirateur tôt le matin avant de partir et les va-et-vient incessants des valises dans le couloir, certains en ont ras le bol et sont prêts à saisir la justice contre les propriétaires négligents. Ainsi, relate Le Parisien, un loueur de la capitale a été condamné en appel à payer 7 000 euros de dommages et intérêts à chaque copropriétaire en raison des troubles du voisinage.

A LIRE >>> Locations Airbnb: les plateformes vont devoir transmettre aux communes le nom du loueur (entre autres)

Par conséquent, Airbnb a décidé de réagir. Les habitants d’un immeuble pourront faire remonter leurs doléances et leurs observations (comme la tenue d’une fête non autorisée, mais aussi les problèmes liés aux déchets, par exemple) sur une page de la plateforme, « Airbnb et votre quartier ». Chaque signalement fera l’objet d’une enquête. Si les résultats sont concluants, les loueurs pourront recevoir des avertissements. Les sanctions pourront aller jusqu’à la suspension voire la suppression du compte.

Des appareils pour détecter le bruit

Mise en place il y a quelques jours aux États-Unis, la « hot line » d’Airbnb sera généralisée aux autres pays, dont la France. Ce numéro de téléphone est destiné aux situations qui demandent une intervention urgente.

Airbnb va permettre aussi aux loueurs d’installer des appareils qui permettent de détecter le bruit, à la seule condition qu’ils ne transmettent ni n’enregistrent les sons et les conversations. Ces appareils permettront de repérer les fêtes non autorisées.

A LIRE >>> Airbnb: à Paris, 2,5% des logements sont mis en location sur la plateforme

Enfin, Airbnb compte s’équiper d’un système permettant de repérer les voyageurs qui présentent un risque « important de nuisance pour l’hôte et son voisinage ». Lorsqu’un voyageur identifié comme tel soumet une réservation, la plateforme informera le loueur que le voyageur présente un certain risque. Les critères retenus ne seront pas communiqués pour ne pas inciter les voyageurs à les contourner, indique Airbnb.

Sur le même thème

Airbnb Location Airbnb vie pratique

Réactions et commentaires

Sur la même thématique