Carburants: les prix à la pompe poursuivent leur hausse

Les prix à la pompe ne sont pas épargnés par les tensions entre Washington et Téhéran. Tous les carburants sans exception ont pris la pente ascendante.

Les cours ont été fortement soutenus par les tensions au Moyen-Orient à la suite de l'assassinat à Bagdad du général iranien Qassem Soleimani. Crédit: iStock.

Les prix des carburants routiers vendus dans les stations-service françaises ont continué d’augmenter la semaine dernière, dans le sillage des cours du brut, selon des chiffres officiels publiés lundi.

Le prix du gazole, carburant le plus vendu avec près de 80% des volumes, a atteint 1,4841 euro par litre, en hausse de 0,93 centime par rapport à la semaine précédente, selon les données du ministère de la Transition écologique et solidaire. Ses prix n’ont cessé d’augmenter chaque semaine depuis la fin novembre.

A LIRE >>> Le gouvernement choisit une diminution du bonus écologique en 2021 et 2022

L’essence super sans plomb 95 valait 1,5365 euro, en progression de 0,71 centime.

Des cours en progression ces dernières semaines

Le SP95-E10, qui contient jusqu’à 10% d’éthanol, s’affichait pour sa part à 1,5186 euro, soit 1,11 centime de plus. Enfin, le SP 98 a atteint 1,6006 euro, en hausse de 0,82 centime.

Les prix des carburants à la pompe varient en fonction de plusieurs paramètres comme le cours du baril de pétrole, le taux de change euro-dollar, le niveau des stocks de produits pétroliers et de la demande, ainsi que des taxes.

Les cours ont progressé dans l’ensemble ces dernières semaines. Récemment, ils ont été fortement soutenus par les tensions au Moyen-Orient à la suite de l’assassinat à Bagdad du général iranien Qassem Soleimani, tué dans un raid américain.

Sur le même thème

Budget automobiliste Prix des carburants

Réactions et commentaires

Sur la même thématique