Catégories : Vie Pratique

Dieselgate: les consommateurs français lésés par Volkswagen appelés à se signaler

Quatre ans après le scandale mondial retentissant qui a entaché durablement la firme de Wolfsburg (Volkswagen, Audi, Seat et Skoda), qui avait reconnu avoir équipé 11 millions de voitures avec un logiciel frauduleux visant à fausser les émissions polluantes, les consommateurs européens n’ont toujours pas été indemnisés.

Pourtant, en Europe, ce ne sont pas moins de 8,5 millions de véhicules qui ont été concernés et pas un kopeck n’a été versé. A titre de comparaison, aux Etats-Unis (450.000 véhicules impactés), plus de 25 milliards d’euros de compensation ont été déboursés par le fabricant. En Australie, 80 millions d’euros ont été payés pour 100.000 voitures. Et dernier dédommagement en date, ce mercredi au Canada, 135 millions d’euros ont été lâchés pour environ 100.000 véhicules.

A LIRE > Malus écologique : le gouvernement prévoit une très forte augmentation pour 2020

Une situation inacceptable pour la fondation Diesel Emissions Justice (DEJF) qui dénonce par la voix de sa porte-parole Maria José Azard-Baud « une justice asymétrique » et entend bien arriver à un accord d’indemnisation en Europe, rapporte Le Point. Et d’ajouter : « Nous représentons déjà plusieurs milliers de personnes en Europe. Si nous atteignons une taille critique, cela obligera Volskwagen à négocier avec nous ».

Que doivent faire les automobilistes français ?

L’action de groupe française vient s’ajouter à de nombreuses procédures en cours sur le Vieux Continent, à commencer par l’action pénale en France, une plainte en nom collectif au Royaume-Uni qui regroupe 100.000 conducteurs, ou un procès réunissant 450.000 plaignants en Allemagne.

A LIRE > Les automobilistes pris au piège du diesel

Pour les consommateurs français s’estimant dupés qui souhaiteraient se rapprocher de la DEJF, la marche à suivre est simple. Le site de l’hebdomadaire explique ainsi qu’ils doivent entrer leurs coordonnées sur la plateforme internet de la fondation, fournir une copie de leur pièce d’identité et une photo de leur carte grise, ainsi qu’une copie du contrat stipulant l’achat de la Volkswagen concernée s’ils ne sont plus en sa possession. Ce faisant, ils donnent leur accord pour être représentés par Diesel Emissions Justice Foundation. Celle-ci avancera les frais de justice et se versera un pourcentage des dédommagements reçus en cas de victoire. Familles rurales et France Nature Environnement soutiennent l’initiative.

Rédaction Mieux Vivre

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre
Mots-clés : consommateursvoiture

Articles récents

La Bourse de Paris consolide après son bond de la veille

Après la belle hausse d’hier, les marchés ont repris leur souffle. Le CAC 40 a cédé 0,74%. La situation sanitaire…

07/07/2020 18:56

Immobilier: le nombre de nouveaux crédits progresse

En mai, le nombre de nouveaux prêts a progressé, signe d’une véritable reprise du marché de l’immobilier.

07/07/2020 17:46

Les assemblées générales des actionnaires ont été très suivies sur Internet

Selon une étude réalisée par l’Hebdo des AG, la crise liée au coronavirus et les questions sociales et environnementales ont…

07/07/2020 17:38

Economie: Bruno Le Maire veut accentuer les efforts en direction des PME et des indépendants

Bruno Le Maire a été confirmé dans ces fonctions de ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance. Il…

07/07/2020 17:34

Face à la crise, le modèle des SCPI affiche sa résilience

La crise engendrée par le Covid-19 pourrait-elle faire vaciller un secteur des SCPI (Sociétés civiles de placement immobilier) dont la…

07/07/2020 17:30

Coronavirus: les fonds durables ont mieux résisté à la crise

Avec la crise du Covid-19, de nombreux investisseurs ont pris le parti de renforcer leurs stratégies d’investissement durable. Bien leur…

07/07/2020 17:19