SFR rajoute une option cachée de 3 euros par mois à ses abonnés

Alors que l’opérateur avait augmenté ses forfaits de téléphonie mobile en décembre dernier sans en avertir clairement ses clients, il remet ça avec ses abonnés Internet fixe.

SFR a choisi d'imposer à ses abonnés une option payante de cybersécurité. Crédit: iStock

L’option payante de cybersécurité de SFR, c’est l’augmentation cachée de trop pour l’association de consommateurs UFC-Que Choisir qui a averti ses lecteurs ce mercredi. Car les clients impactés, en l’occurrence les abonnés Internet fixe, sont peut-être passés à côté de cette nouveauté. Et pour cause : l’opérateur, dans son courrier d’information, évoque davantage les atouts de ce service plutôt que son surcoût, qui s’élève tout de même à 3 euros par mois et donc à 36 euros sur l’année, prévient le mensuel.

A LIRE > Téléphonie et internet: les petites augmentations cachées de Free et SFR

SFR, coutumier du fait à l’instar de Free, « passe un cap » cette fois-ci, explique l’association. En effet, pour les personnes concernées par l’option de cybersécurité, cela nécessite de suivre une procédure particulière. Il leur faudra notamment télécharger un logiciel ou une application sur tous leurs ordinateurs et/ou smartphones. Celles qui ne l’auront pas fait paieront le service pour rien car il sera inopérant. Autre point problématique soulevé par l’UFC-Que Choisir : certains clients possèdent déjà une suite de sécurité, le plus fréquemment souscrite pour une durée d’un an et pourraient donc se retrouver à payer double pour la même chose.

Plus de résiliation possible à partir de juin

L’UFC précise qu’il est encore temps pour les abonnés SFR de revenir à leur ancienne offre. Il leur faut pour cela se rendre sur leur espace client. Néanmoins, à partir du mois de juin 2020, l’option payante controversée sera définitivement acquise sans retour en arrière envisageable, à moins de faire une croix sur la totalité du forfait Internet.

A LIRE > Forfaits mobile et internet: un site vous aide à faire des économies

Le magazine conseille donc aux consommateurs de prendre le temps de comparer les offres et leur prix, celle de SFR n’étant, qui plus est, pas des plus avantageuses. Il a d’ailleurs mis en ligne sur son site en décembre dernier son comparateur des offres des fournisseurs d’accès à internet (FAI).

Sur le même thème

Abonnement Internet Consommation

Réactions et commentaires

Sur la même thématique