La Société Générale lance Kapsul, une offre à 2 euros avec cashback et c’est satisfait ou remboursé

Pour contrer les néobanques et les offres à bas coût de ses concurrentes, la Société Générale lance à son tour une offre bancaire d’entrée de gamme. Avec quelques fonctionnalités que l’on ne trouve pas ailleurs.

Pour tenter de se démarquer la banque rouge et noire avance un argument que le monde bancaire n’avait jusqu’alors jamais osé proposer. Crédit: iStock.

Après Eko du Crédit Agricole, Enjoy des Caisses d’Epargne, Essentiel de LCL et même Ma French Bank de La Banque Postale, c’est au tour de la Société Générale de faire entrer dans son catalogue une offre bancaire d’entrée de gamme facturée 2 euros par mois. Pour ce prix , la banque rouge et noire propose la même recette que ses concurrentes : un compte et une carte Visa internationale à interrogation systématique du solde du compte, et donc sans découvert possible. L’offre, qui sera lancée le 28 janvier, sera accessible sans condition de revenus.

A LIRE >>> Comptes bancaires à deux euros: que valent-ils vraiment ?

Pour offrir les mêmes fonctionnalités popularisées par les néobanques comme N26, Revolut ou les banques en ligne, le pilotage des fonctionnalités de la carte Kapsul est entièrement aux mains du client : mise en opposition en cas de perte ou de vol, activation/désactivation de la fonction sans contact, blocage/déblocage des paiements à l’international et sur internet, ajustement des plafonds de paiement. Le paiement mobile via smartphone est également prévu (Apple Pay et Paylib). Point intéressant pour les futurs souscripteurs soucieux de maîtriser leur budget : « des notifications sont envoyées en temps réel lors de chaque paiement afin de suivre la situation de son compte », précise Stéphanie Vuillemin, responsable marketing services aux particuliers à la Société Générale.

Le premier « satisfait ou remboursé » du monde bancaire

Mais arriver presque deux ans après les propositions concurrentes imposait d’apporter des points de différenciations.  « Kapsul est une offre qui allie le digital et l’humain, puisque les clients pourront gérer en autonomie leur compte en ligne ou sur l’application Société Générale, mais aussi solliciter des conseils à nos centres d’appel ou à un conseiller en agence pour des besoins plus rares et plus complexes : crédit, épargne, assurance… », précise Marie-Christine Ducholet, directrice de la banque de détail de la Société Générale. Une possibilité qui existe au Crédit Agricole avec Eko, mais pas avec Enjoy des Caisses d’Epargne ou Ma French Bank. En dehors de ces besoins ponctuels en produits complémentaires, toute demande en agence pour une opération qui aurait pu être réalisée à distance par le client lui-même sera facturée 5 euros.

Autre avantage mis en avant par la Société Générale pour son offre Kapsul : le cashback, autrement dit le reversement par la banque d’un pourcentage des sommes dépensées chez des commerçants partenaires sur internet, dans les applications, ainsi qu’en magasins. Cette fonctionnalité mise en place depuis 2015 dans la banque et étendue aux commerces physiques en octobre dernier permet de récolter 5% en moyenne du montant des sommes dépensées.

A LIRE >>> A la Société Générale, acheter dans certains magasins, ça rapporte

Enfin, pour tenter de se démarquer la banque rouge et noire avance un argument que le monde bancaire n’avait jusqu’alors jamais osé proposer : proposer de rembourser les cotisations versées si le souscripteur de Kapsul est insatisfait des services « offerts » durant la première année. Une technique éprouvée par l’industrie agroalimentaire, mais reste à savoir si les futurs clients de la banque feront plus jouer cette possibilité pour leur offre bancaire que pour leurs pots de yaourt ! Pas sûr…

Sur le même thème

Actualités des banques Quelle néobanque choisir ? Société Générale

Réactions et commentaires

Sur la même thématique