Se connecter S’abonner

Des chèques formation pour s’initier à l’informatique

Jusque-là expérimentés dans la Creuse, les Pass numériques permettent d'apprendre à utiliser un ordinateur et Internet. Le gouvernement va les déployer en 2020 dans toute la France pour réduire la fracture numérique.

La fracture numérique exclut une partie de la population de l’accès à Internet et aux nombreux services en ligne de l’État, comme la télédéclaration d’impôt. Alors, moyennant une enveloppe de 30 millions d’euros partagée avec les collectivités territoriales, il a décidé d’étendre à tout le territoire les Pass numériques. Sorte de chèques formation testés dans la Creuse, ils aident les Français exclus du numérique qui souhaitent être formés à l’utilisation d’un ordinateur et d’Internet, précise BFMTV.

Distribués par des services publics de proximité ou des associations, ces carnets de cinq chèques d’un montant de 10 euros chacun, permettront à leurs bénéficiaires d’accéder à des espaces dits de médiation numérique habilités à les accompagner dans leur découverte. Pour l’instant au nombre de 330, ils devraient être plus de 1 000 à la fin de 2020.

6,7 millions de Français qui ne se connectent jamais

Parallèlement, le gouvernement lance Aidants Connect. Ce service permettra à un aidant professionnel de réaliser des démarches administratives en ligne à la place d’un « aidé » dans l’incapacité de s’en occuper tout seul. Sécurisé, le dispositif va être testé dans dix départements dans des structures aussi variées que des centres sociaux, des bibliothèques ou des maisons France Services.

A LIRE >> Internet haut débit: êtes-vous éligible à la subvention «cohésion numérique»?

Ouvertes le 1er janvier 2020, ces dernières ont pour vocation de faciliter l’accès des habitants aux services publics, en particulier dans les zones rurales et les quartiers prioritaires de la politique de la ville. Selon le gouvernement et les acteurs du numérique, 6,7 millions de Français ne se connectaient jamais à Internet en 2017 et 7 millions se disaient mal à l’aise avec le numérique.