Se connecter S’abonner

Que change le Brexit pour les voyageurs?

Si pour le moment rien ne change, des évolutions interviendront dès 2021 pour les voyageurs qui se rendront au Royaume-Uni.

forfait mobile
Young woman texting near the Thames river

Depuis le 31 janvier 2020, le Royaume-Uni ne fait officiellement plus partie de l’Union européenne. Une période de transition court jusqu’au 1er janvier 2021 et laisse aux voyageurs le temps de se préparer à quelques évolutions présentées par 60 Millions de consommateurs.

Seule certitude, à compter du 1er janvier 2021 vous devrez impérativement être titulaire d’un passeport pour vous rendre au Royaume-Uni. Toutefois, le gouvernement britannique a précisé son intention de ne pas soumettre les ressortissants de l’UE, d’Islande, de Norvège, de Suisse et du Liechtenstein à une obligation de visa pour des séjours de moins de 3 mois.

Trois interrogations

Lors des voyages en train, bus ou ferry, les passagers profiteront toujours d’une couverture qui leur permettra d’être remboursés en cas de retard, par exemple. En revanche, un doute plane quant à l’avenir de cette garantie pour ceux qui franchiront la Manche en avion, même si le gouvernement britannique semble désireux de maintenir ce droit.

A LIRE >> Avec le Brexit, les entreprises face à une nouvelle année de «brouillard»

Quid du permis de conduire, des soins médicaux et des frais de téléphonie ? Après la transition, un permis de conduire international pourrait devenir obligatoire, même pour un court séjour. Et rien ne prouve que la carte européenne d’assurance maladie sera utilisable outre-Manche après le 1er janvier 2021. Non facturés jusqu’au 31 décembre 2020, les appels et les SMS pourraient ensuite devenir payants, comme l’utilisation d’Internet.