Tempête Ciaria: votre assurance couvre-t-elle les dégâts?

Les rafales de Ciara ont causé de nombreux dégâts. Mais quand le vent dépasse les 100 km/h, une garantie « tempête » est nécessaire pour être couvert par son assurance.

Le délai pour déclarer un sinistre est de cinq jours ouvrés. Crédit: iStock.

Ciara n’a pas encore fini de souffler, mais elle a déjà laissé derrière elle de nombreux dégâts. Tous ne seront cependant pas couverts par les assurances, dans la mesure où quand les rafales dépassent les 100 km/h il faut bénéficier d’une garantie « tempête ». Si elle est comprise dans les contrats d’assurance multirisque habitation, elle n’est pas forcément incluse dans l’assurance auto.

Dans ce cas, tout dépend du niveau de couverture choisi, informe Le Parisien. Si les titulaires d’un contrat tous risques peuvent se retourner vers leurs assureurs grâce à la garantie « incendie », ceux qui ont opté pour une assurance au tiers ne seront pas couverts.

Cinq jours pour déclarer un sinistre

Toutefois, si la tempête donne lieu à une déclaration d’état de catastrophe naturelle dans certaines zones (en Corse, des rafales de plus 200 km/h ont été annoncées), la donne change même pour les personnes assurées aux tiers.

A LIRE >> Immobilier : une catastrophe naturelle ancienne doit être signalée à l’acheteur de la maison

Mais pour profiter d’un remboursement, il y a encore une condition à remplir. Le délai pour déclarer un sinistre est de cinq jours ouvrés. Il passe à dix jours en cas de catastrophe naturelle. « Dans votre déclaration, pensez à bien lister tous les dommages subis, à y inclure vos factures et contrats et même d’anciennes photos », explique au Parisien Olivier Moustacakis, cofondateur du comparateur d’assurances en ligne Assurland.com. Et d’ajouter qu’il ne faut pas hésiter à prendre des clichés des dommages recensés dans le voisinage, pour prouver l’intensité de la tempête.

Sur le même thème

maison voiture

Réactions et commentaires

Sur la même thématique