Voyages: la fin de l’indemnisation si votre vol à moins de 5 heures de retard?

L’Union européenne envisage de ne plus indemniser les voyageurs dont l’avion aurait moins de cinq heures de retard contre trois actuellement.

Au-delà de 6 000 km, le retard serait porté à 12 heures. Crédit: iStock.

L’Union européenne (UE) compte 900 millions de passagers aériens. Bientôt, selon deux associations de consommateurs, leurs droits pourraient se restreindre. La Fédération des organisations de consommateurs allemandes et l’APRA (Association of Passenger Rights Advocates) dénoncent la volonté de l’Union européenne de modifier la directive EU261/2004, relative aux droits des passagers aériens pour réduire les compensations versées par les compagnies aériennes en cas de retard ou d’annulation d’un vol, relaie Tour Hebdo.

Pour le moment, en cas de retard supérieur à trois heures à l’arrivée à la destination finale et selon la distance parcourue, une indemnité forfaitaire est prévue. Elle oscille entre 250 et 600 euros. Si l’Union européenne va au bout de sa démarche, les passagers ne seront plus indemnisés à moins d’un retard de cinq heures sur les vols de plus de 3 500 km. Pour les vols atteignant les 6 000 km, l’avion devrait arriver avec neuf heures de retard pour espérer une compensation. Au-delà de cette distance, le retard serait porté à 12 heures.

776 000 annulations en France en 2019

« En France, rien qu’en 2019, 776 000 passagers ont subi des annulations de vols », chiffre Agnès Andes, Senior Social Advertising Manager chez AirHelp, un site spécialisé dans l’indemnisation des passagers. Un problème dont l’UE a bien conscience puisque selon une étude de la Commission européenne, 16,5 millions de passagers de ont subi un retard de leur vol en 2018. « Près de 80% des passagers pourraient perdre leurs droits », s’insurge Agnès Andes.

A LIRE >> Retard et annulation: quelles sont les compagnies aériennes à éviter?

La présidence croate de l’Union européenne a d’ores et déjà transmis ses « principes directeurs visant à guider les discussions à venir » aux délégations nationales. Le texte devrait être présenté au courant du mois de juin.

Sur le même thème

Tourisme Voyages

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique