Les prix à la consommation diminuent légèrement en janvier

L’Insee a changé ses méthodes de collecte des prix. Désormais, les données des caisses des magasins sont directement transmises à l’Institut.

Les prix à la consommation baissent de 0,4% en janvier. Crédit: Istock

L’Institut national de la statistique et des études économiques a publié jeudi 20 février ses chiffres de l’inflation pour janvier. L’Insee a ainsi constaté que l’indice des prix à la consommation baisse un peu en janvier, de -0,4%, alors qu’il avait augmenté de +0,4% en décembre 2019. En particulier, l’Institut remarque que les prix des produits manufacturés baissent durant la période, en lien avec les soldes d’hiver.

Du côté des produits alimentaires, les prix progressent de +0,4% sur un mois et ceux de l’énergie enregistrent une hausse de +0,5%. Ces augmentations sont cependant moins importantes que celles enregistrées durant le mois de décembre. Les prix des services, eux, ne connaissent aucune évolution en janvier.

A LIRE >>> Selon les derniers chiffres de l’Insee, le niveau de vie médian des Français connait une légère amélioration

+1,5% en année glissante

De janvier 2019 à janvier 2020, l’Insee enregistre un taux d’inflation de +1,5%. « Le ralentissement des prix des services, de l’alimentation et du tabac est en effet contrebalancé par une accélération de ceux de l’énergie. Les prix des produits manufacturés baissent au même rythme qu’en décembre », note l’institut. Toujours en prenant une année glissante à partir de janvier 2020, le prix des services grimpe de +1,3%, ceux de l’alimentation prennent +2%, des augmentations moindres qu’en décembre sur un an. Quant à l’énergie, il faut compter +4,5% sur un an.

A LIRE >>> Faites-vous partie des Français les plus riches?

A noter que l’Insee a changé sa méthode de calcul en ce qui concerne l’inflation depuis le début de l’année 2020. Désormais les données des prix sont directement issues des caisses des supermarchés et des hypermarchés. « Ces données transmises quotidiennement par les enseignes de la grande distribution à l’Insee comprennent, pour chaque article vendu dans un point de vente un jour donné, la quantité d’articles vendus et le prix de vente », précise le communiqué. Auparavant, les enquêteurs de l’Insee effectuaient un relevé manuel des prix dans les magasins.

Sur le même thème

Consommation inflation vie pratique

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique