Se connecter S’abonner

L’argent liquide fait son retour en Suède, pays du paiement tout numérique

En Suède, il n'y a pas de montant minimum pour payer par carte bancaire. Dans ce pays où de nombreux habitants n'ont plus d'argent sur eux, une nouvelle loi contraint les banques à fournir des services en liquide.

Autumn in Stockholm, Sweden, Europe/ibxrfi05109757/imageBROKER.com/Rolf Fischer/SIPA/2002181339

À contre-courant de la tendance actuelle où tout est fait pour développer le paiement numérique, la Suède fait marche arrière. Une nouvelle loi oblige les institutions de crédit à fournir des services en argent liquide, informe Le Temps. Désormais, les Suédois doivent pouvoir retirer et déposer de l’argent liquide dans un rayon de 25 km autour de leur domicile. Beaucoup de banques avaient, en effet, abandonné les services en liquide au point que les distributeurs de billets sont devenus rares, par endroit.

Cette mesure, adoptée à la quasi-unanimité par les députés en novembre 2019, laisse une année aux banques pour se mettre en conformité. Dans le cas contraire, des sanctions seront prises par l’autorité de supervision bancaire. À terme, 99,7% de la population suédoise devrait profiter de ce rétropédalage qui vise à lutter contre les inégalités sociales. «Le paiement électronique présente beaucoup d’avantages, mais on doit aussi pouvoir utiliser le cash. Les personnes âgées, les handicapés, ceux qui viennent d’arriver en Suède doivent pouvoir payer en liquide », précise Per Bolund, le ministre des Marchés financiers.

Refus de paiements liquides

Entre 2010 et 2016, la part de paiements liquides dans les commerces est passée de 40% à 15% en Suède. Il faut dire qu’il n’existe pas de montant minimum pour payer par carte et que les commerçants ont le droit de refuser le cash. D’ailleurs, selon Le Temps, ils sont de plus en plus nombreux à le faire. Ainsi, les 56 milliards de couronnes qui circulent dans le pays ne représentent plus que 1,2% du PIB, soit le plus bas niveau du monde. Dans la zone euro, la moyenne est de 10%.

A LIRE >> Accès à l’argent liquide: 98,9% des Français se trouvent à moins de 15 minutes d’un distributeur

En Suède, même la quête peut faire l’objet d’un don en ligne. Dans les églises, les fidèles ont la possibilité de verser leur obole en passant par un système de paiement instantané par téléphone, qui lie le numéro utilisé à un compte bancaire. Un système auquel recourent aussi les sans-abri.