Aides sociales: la réforme des APL est reportée mais vos aides seront versées normalement

Hormis un nouveau report de la réforme des APL, l’épidémie de coronavirus n’aura pas d’impact sur le versement de vos prestations sociales.

L'épidémie ne devrait avoir aucun impact sur le versement des prestations sociales. Crédit: iStock.

Julien Denormandie, le ministre du Logement, a annoncé un quatrième report de l’entrée en vigueur de la réforme des APL. Un décalage qui s’explique par la crise sanitaire du coronavirus et par l’annonce d’ Emmanuel Macron de reporter l’ensemble des réformes.

Dès le mardi 17 mars, le ministère de la Cohésion des territoires a expliqué que « les mesures prises pour faire face à l’accélération de l’épidémie du coronavirus réduisent la disponibilité des personnels. Comme toute réforme, son lancement nécessite une mobilisation accrue des effectifs des caisses (Caisses d’allocations familiales, NDLR) qui ne paraît pas compatible avec la situation actuelle ». Cette annonce a été saluée sur Twitter par Eddie Jacquemart, le président la Confédération nationale du logement qui réclamait ce report. « C’est une très bonne nouvelle. Ne rajoutons pas d’anxiété supplémentaire aux locataires », a-t-il commenté.
Plusieurs associations dénoncent les effets négatifs de cette réforme qui s’accompagne d’une diminution des aides allouées. Quelque 1,2 million de ménages devraient perdre en moyenne 1 000 euros par an, selon les estimations de la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf). Et 600 000 d’entre eux pourraient voir leur APL supprimée quand le gouvernement assure que la réforme « permettra de déterminer de façon plus juste le niveau d’APL en fonction des ressources actuelles des allocataires et non de celles d’il y a deux ans ».

A LIRE >> Logement: le report de la réforme des APL va coûter 300 millions d’euros à l’État

Les prestations sociales versées normalement

Par ailleurs, l’épidémie ne devrait avoir aucun impact sur le versement des prestations sociales. Selon Capital, reprenant les propos de la Caisse nationale des allocations familiales, les caisses départementales continuent d’assurer le versement des prestations familiales. De la même manière, les minima sociaux seront versés à leurs bénéficiaires. « Il n’y a aucun problème pour le versement du RSA. Le budget 2020, voté en décembre dernier, permet de faire face au paiement sur 12 mois et la Caf verra ses appels de fonds annuels honorés », rassure Jean-René Lecerf, le président du département du Nord.

Quid de la prime d’activité ? Une baisse des revenus pourrait entraîner une hausse de la prestation dans les semaines à venir pour bon nombre d’allocataires. Les modalités pour percevoir la prime ne changent pas, il suffit de déclarer ses revenus tous les trois mois. En 2019, elle a été allouée à plus de 4 millions de foyers.

Sur le même thème

Aides au logement Aides de la CAF aides et allocations Aides sociales

Réactions et commentaires

Sur la même thématique