Se connecter S’abonner

Coronavirus: un arrêt maladie sans jour de carence pour les personnes fragiles

Les femmes enceintes, les personnes atteintes de pathologies cardiaques ou respiratoires ont désormais la possibilité de bénéficier d’une procédure d’arrêt simplifiée et sans délai de carence.

Crédit: iStock.

Le ministère de la Santé a mis en place une procédure simplifiée permettant aux personnes ne pouvant pas recourir au télétravail, et considérées à risque par le Haut conseil de la santé publique (HCSP), de bénéficier d’un arrêt de travail. Pour ce faire, les femmes enceintes ainsi que les patients souffrant d’insuffisance respiratoire chronique, d’insuffisance rénale, de diabète et d’antécédents cardiovasculaires doivent s’enregistrer sur le site internet declare.ameli.fr, mis en ligne mercredi 18 mars.

Là, des questions leur sont posées. Elles permettent de définir si la personne répond aux critères retenus. Dans ce cas, l’arrêt maladie sera délivré automatiquement. En cas de doute, le communiqué précise que le service médical de la caisse de l’Assurance maladie prendra contact avec la personne pour vérifier sa situation.

Pour tous les assurés

La procédure prévoit également que le salarié sera indemnisé dès le 1er jour d’arrêt dans les mêmes conditions que pour un arrêt maladie par l’Assurance maladie et percevra, le cas échéant, un complément employeur.

Ce télé-service est ouvert à tous les assurés quel que soit leur régime d’affiliation (salarié du régime général et du régime agricole, travailleurs indépendants, travailleurs non-salariés agricoles, assurés des régimes spéciaux dont fonctionnaires). En revanche, si le travailleur concerné n’est pas en affection longue durée, il devra passer par son médecin traitant pour se faire établir un arrêt de travail.