Indépendants: nouveaux critères pour suspension de loyer et droit à une aide

Les travailleurs indépendants peuvent prétendre à une suspension du paiement de leur loyer et de leurs factures d’énergie s’ils correspondent aux nouveaux critères du Fonds de solidarité de l’État.

Le Fonds de solidarité pour venir en aide aux professionnels a élargi ses critères d’admission. Crédit: iStock.

Le décret actant les changements a été publié ce vendredi 3 avril : le Fonds de solidarité pour venir en aide aux professionnels a élargi ses critères d’admission. L’objectif est de soutenir un maximum de professionnels.

Le critère principal d’accès a été revu à la baisse : les indépendants et chefs des très petites entreprises doivent désormais avoir connu une baisse de 50 % de leur activité en mars, et non plus de 70 % dans la version précédente. Vous pouvez donc demander dès ce vendredi 3 avril une aide sur le site impôts.gouv.fr et obtenir son versement sur le compte de l’entreprise, soit 1 500 euros défiscalisés.

Suspension du loyer et des factures énergétiques

Vous pouvez également demander une suspension du loyer et des factures d’eau, d’électricité ou encore de gaz liées à vos locaux. Pour cela, il faut envoyer à votre bailleur ou fournisseur d’énergie une déclaration sur l’honneur et le document certifiant que vous avez déposé une demande auprès du fonds de solidarité. Il est également possible de fournir une déclaration de cessation de paiement.

A LIRE >> Coronavirus: un fonds d’un milliard d’euros pour les « microentrepreneurs, les indépendants »

Jeudi 2 avril, plus de 330 000 entreprises  – micro-entrepreneurs, indépendants, professions libérales – avaient déposé une demande d’adhésion au Fonds de solidarité mis en place par l’État.

Sur le même thème

Autoentrepreneurs Entrepreneurs individuels TPE

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique