Coronavirus: les consultations téléphoniques seront remboursées

Autorisées « par exception », les consultations médicales réalisées par téléphone seront remboursées par l’Assurance maladie, a annoncé le ministère de la Santé.

Seuls les patients n'ayant pas accès aux technologies numériques sont concernés. Crédit: GILEMICHEL/SIPA.

Après les téléconsultations, les consultations par téléphone des personnes notamment atteintes ou suspectées de Covid-19 seront prises en charge par l’Assurance maladie. L’annonce a été faite samedi 4 avril, par le ministère de la Santé. Cependant, ces consultations téléphoniques seront autorisées «par exception» et uniquement dans le cadre de la crise sanitaire du coronavirus.

Dans son communiqué, le ministère explique qu’elles ne concerneront que les patients n’ayant pas accès aux technologies numériques (Internet, smartphone). Elles sont toutefois « réservées aux patients atteints ou suspectés de Covid-19 ou bien en affection de longue durée ou âgés de plus de 70 ans ». Et de préciser : « Il s’agit bien souvent des Français les plus précaires ou les plus éloignés de l’accès aux soins, auxquels il convient d’apporter toutes les solutions possibles, dans cette situation exceptionnelle ».

Le boom des téléconsultations

Parallèlement, depuis le début du confinement le 17 mars, le nombre de téléconsultations a explosé. Selon les chiffres publiés par la Caisse nationale d’assurance maladie (Cnam), entre le 23 et le 29 mars 86 369 téléconsultations facturées à l’Assurance maladie.

A LIRE >> Arrêt maladie: la fin provisoire des jours de carence pour tous

Cette dernière expliquait, il y a quelques jours, que « ce chiffre illustre la croissance exponentielle que connaissent les téléconsultations depuis l’annonce du confinement: moins de 10 000 par semaine jusque début mars, puis 80 000 la semaine du 16 mars, première semaine de confinement. Les téléconsultations constituent désormais plus de 11% de l’ensemble des consultations contre moins de 1% avant la crise ».

Sur le même thème

Assurance maladie Frais de santé santé

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique