Se connecter S’abonner

Automobile: transformer sa vieille auto en véhicule électrique est autorisé

Le rétrofit, cette pratique qui consiste à convertir un véhicule thermique en voiture électrique, est désormais autorisé en France. 

voitures électriques
Crédit: iStock.

Depuis le 4 avril, le rétrofit est légal en France. Un décret publié la veille autorise la conversion d’une voiture thermique en automobile électrique sous certaines conditions. Ainsi, seuls les véhicules de plus de cinq ans sont concernés. Qu’elles roulent au diesel ou à l’essence.

Pour ce qui est de la catégorie, le véhicule devra être classé M ou N (voitures, véhicules utilitaires, bus, camions…). Le décret rend également possible la transformation de certains deux/trois roues (catégorie L) de plus de trois ans. Quid des véhicules de collections ou des engins agricoles? Ils sont exclus du dispositif.

Des aides

Mais pour que le véhicule soit homologué, la conversion doit être réalisée par un professionnel habilité qui pourra opter pour une motorisation électrique à batterie ou à pile à combustible (hydrogène). Selon le décret, un bilan de la pratique du rétrofit sera effectué au printemps 2022, afin d’« évaluer l’opportunité d’y introduire des modifications ».

A LIRE >> Une voiture électrique sans permis à 6 000 euros débarque chez la Fnac et Darty le 30 mars

Le rétrofit coûte cher, en effet. Le prix de la transformation avoisine les 10 000 euros pour un véhicule d’une autonomie de 100 km. Selon le site caradisiac.com, les transformations les moins chères seront facturées quelque 5 000 euros (aides de l’État déduites), mais il faudra compter bien plus sur des modèles plus spacieux. Dans certaines régions, il est cependant possible de cumuler bonus gouvernemental et aide régionale.