Automobile: ce qui change sur les routes depuis le début du confinement

Le droit automobile change avec le confinement. Les délais de contestation des PV sont rallongés et les contrôles radars sont moins fréquents.

Les radars automatiques fonctionnent encore. Crédit: iStock.

Vous avez écopé d’un PV ? Sachez que le délai de l’amende forfaitaire a été allongé pendant le confinement. La règle s’appliquera pendant toute la durée de l’urgence sanitaire. Vous avez désormais 90 jours au lieu de 45 pour payer. Le délai de contestation a aussi été allongé, de 30 à 60 jours, concernant l’amende forfaitaire majorée. Ce rallongement concerne également la contestation des PV dressés pour non-respect du confinement.

Cependant, le système de récupération de points reste le même. « Vous ne récupérerez pas vos points perdus plus rapidement », précise Maître Le Dall au Dauphiné. L’avocat du droit automobile précise que dans ce cas « les délais ne sont pas plus prolongés pendant la période du confinement ».

A LIRE>>Automobile: des pistes pour faire baisser votre prime assurance en ces temps de confinement

Les contrôles routiers sont moins fréquents

Les effectifs des brigades de police auraient été réduits de moitié depuis le début du confinement. L’utilisation des radars mobiles a été suspendue depuis le début du mois d’avril, ainsi que celle des radars installés sur trépied et les radars mobiles embarqués dans les voitures banalisées. En conséquence, le comportement des automobilistes s’est relâché au volant, avec plus d’excès de vitesse constatés. Pourtant, les radars automatiques fonctionnent encore et les contrôles aux jumelles sont plus fréquents.

Sur le même thème

amende Amende radars Autoroute

Réactions et commentaires

Sur la même thématique