Se connecter S’abonner

Bruno Le Maire suggère la restitution de l’argent des sinistres qui n’ont pas eu lieu

Le ministre de l’Économie estime que les assureurs doivent en faire plus et reverser l’argent des sinistres qui ne se sont pas produits.

Bruno Le Maire, interviewé sur Europe 1 ce vendredi 10 avril, a lancé un appel aux assureurs en cette période « d’unité nationale ». Le ministre de l’Économie et des Finances leur demande un « effort supplémentaire » dans leur contribution à la crise actuelle liée au coronavirus. Il leur demande de reverser l’argent des sinistres qui n’ont pas eu lieu.

« Il y a eu moins d’accidents de la circulation, moins de sinistres, donc moins de primes d’assurance à payer » a précisé Bruno Le Maire. Les assureurs ont contribué au Fonds de solidarité à hauteur de 200 millions d’euros. Le Premier ministre, lors d’une réunion jeudi 9 avril en téléconférence, a demandé aux acteurs du secteur un effort supplémentaire. Le gouvernement attend la réponse des assureurs.

Plus de 100 millions d’euros reversés par la Maif

L’assureur niortais Maif avait annoncé le 2 avril dernier le remboursement d’une partie des cotisations d’assurances auto, à hauteur d’un peu plus de 100 millions d’euros. Un geste en raison de la chute du nombre d’accidents. Depuis le début du confinement, le nombre de sinistres automobiles a baissé d’environ 80% par rapport à une année dite « normale ».

A LIRE>> Automobile: des pistes pour faire baisser votre prime assurance en ces temps de confinement

Les sociétaires de la Maif vont donc récupérer une partie de leurs cotisations sur leur assurance auto, soit un forfait de 30 euros. Mais ils peuvent aussi choisir de participer à un don à des associations, qui viennent en aide aux soignants par exemple ou encore dans le domaine de l’action sociale, comme la Fondation des hôpitaux de France ou encore le Secours populaire.