Se connecter S’abonner

Commerces: le « click and collect » encouragé par le gouvernement

Le ministère de l’Economie et des Finances incite les commerçants à utiliser les moyens de « click and collect », soit de commande et de retrait ou livraison pour poursuivre leurs activités pendant le confinement.

impots
Crédit: istock

« Un relais d’activité précieux pour les commerçants en cette période », voici comment le gouvernement décrit la méthode du « click and collect ». Il s’agit de passer commande sur internet ou par téléphone, puis de se rendre dans le magasin uniquement pour récupérer ses achats ou encore de se faire livrer à domicile ou en point relais.
Le ministre de l’Economie, le secrétaire d’Etat chargé du Numérique et la secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances signent un communiqué pour promouvoir cette méthode d’achat.

Des achats permis par les autorités 

« Il était important de donner aux commerçants, artisans et indépendants, dont l’activité est autorisée, les moyens de continuer leur activité dans des conditions irréprochables de sécurité sanitaire », écrivent ainsi Bruno Le Maire, Cédric O. et Agnès Pannier-Runacher. Ils rappellent que le « click and collect » est autorisé par le décret du 23 mars 2020. 

Ce type de commande rentre bien dans les « déplacements pour effectuer des achats de première nécessité », tels qu’ils sont permis par l’attestation de déplacement dérogatoire. La démarche de soutien du « click and collect » correspond, selon le gouvernement, à son « action globale en faveur du maintien de l’activité ». 

A LIRE >> Coronavirus: le prix des courses de première nécessité grimpe

Des précautions à respecter lors des livraisons

Cependant, les autorités rappellent qu’il faut que les mesures barrières soient appliquées. Il existe d’ailleurs un guide des « précautions sanitaires à respecter dans le cadre de la livraison de colis », disponible sur le site economie.gouv.fr.
Ainsi, le livreur doit déposer les colis dans les boîtes autant que possible. Sinon, il doit déposer le colis devant la porte, puis s’écarter d’un mètre minimum avant que le client ne vienne récupérer sa commande.