La confiance des ménages s’effondre en avril selon les derniers chiffres de l’Insee

Selon l’Insee, la confiance des ménages chute de huit points en avril. C’est la plus forte baisse mensuelle depuis 1972.

La confiance des ménages français dans la situation économique perd huit points en avril par rapport à mars. Crédit: iStock.

L’Insee a publié son enquête mensuelle de conjoncture ce mardi 28 avril et les résultats sont inquiétants : la confiance des ménages français dans la situation économique perd huit points en avril par rapport à mars. L’indicateur synthétisant cette confiance s’établit à 95, soit le niveau de février 2019, en pleine crise des Gilets jaunes.

Les Français sont autant pessimistes sur le niveau de vie général que sur leur situation personnelle

Le solde d’opinion des ménages sur le niveau de vie futur perd 35 points, c’est la plus forte baisse jamais enregistrée sur un mois. Le solde est de -71, soit le plus bas niveau jamais atteint depuis le début de l’enquête. « L’indicateur synthétique de confiance des ménages résume leur opinion sur la situation économique : plus sa valeur est élevée, plus le jugement des ménages sur la situation économique est favorable », précise l’Insee dans sa note. Concernant leur situation financière future, le solde d’opinion diminue également et perd 15 points pour retrouver son niveau de mai 2014.

L’évolution du chômage est un autre motif d’inquiétude

Autre point de crainte des ménages, l’évolution du chômage. Le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A a connu une hausse historique en mars en France, avec +7,1%. Les ménages montrent dans l’étude de l’Insee des inquiétudes plus importantes, atteignant le niveau de juillet 2015 (+42 points), soit un moment de pic du taux de chômage en France.

À LIRE>> Coronavirus : l’économie française « sous anesthésie »

La proportion des ménages qui jugent opportun d’effectuer des achats importants baisse également. Elle atteint même son niveau le plus bas depuis la création de l’enquête, et perd 43 points. Elle s’établit à -59, contre -42 en décembre 1995. Toutefois, les Français se montrent légèrement plus confiants concernant leur capacité d’épargne actuelle en comparaison avec leur capacité d’épargne future.

Sur le même thème

Coronavirus Economie Insee niveau de vie

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique