Se connecter S’abonner

Seuls 15% des TGV et des Intercités rouleront à partir du 11 mai

La reprise du trafic ferroviaire devrait être plus lente que prévu à partir du 11 mai : selon Les Echos, 15% des TGV devraient finalement circuler.

À partir du 11 mai, date annoncée du déconfinement en France, seuls 15% des TGV et Intercités seront autorisés à circuler, selon une information du quotidien économique. Cela représente un maximum de 90 trains quotidiens, contre 600 en temps normal. À noter qui plus est qu’un siège sur deux sera interdit à la vente. À la mi-mars, 7% des trains continuaient de circuler.

C’est beaucoup moins que ce que le gouvernement avait annoncé à la fin du mois d’avril. Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’État chargé des Transports, avait parlé de la moitié des TGV en circulation à la fin du confinement. Concernant les transports en Ile-de-France, il avait évoqué 70% du trafic assuré par la RATP.

La SNCF aurait été contrainte d’annuler en dernière minute une conférence de presse ce mardi 5 mai pour détailler l’ensemble de son plan de transport définitif à partir du 11 mai. Les annonces seront finalement faites par le secrétaire d’État chargé des Transports vendredi 8 mai, avec les PDG de la SNCF et de la RATP. L’objectif de la régie ferroviaire nationale est d’atteindre 100% d’offre sur les trains régionaux début juin.

À LIRE>> Coronavirus: TGV, Intercités, bus gratuits pour les personnels soignants

Le cri d’alarme des entreprises de transport public

Les PDG des entreprises de transport public ont adressé le 30 avril une lettre mettant en garde le gouvernement contre les risques opérationnels du déconfinement. L’Union des transports publics (UTP), la RATP, la SNCF, Keolis, Transdev et Agir affirment n’avoir « ni les moyens humains ni matériels » de faire respecter les gestes barrières à bord des trains, métros ou bus.