Se connecter S’abonner

Le remboursement des pass Navigo commence mercredi 20 mai pour les Franciliens

Le site Internet de dédommagement des pass Navigo sera mis en ligne mercredi 20 mai. Trois millions d’abonnés des transports en commun franciliens sont concernés.

Le remboursement des pass des abonnés annuels et mensuels de Navigo commencera avec l’ouverture de la plateforme en ligne, mercredi 20 mai. Le site Internet, mondedommagementnavigo.fr, avait déjà servi pour le remboursement des abonnements aux transports franciliens en décembre, après la grève contre la réforme des retraites. Les personnes intéressées peuvent déposer une demande via un formulaire de remboursement.

La présidente de la région Île-de-France avait annoncé ce remboursement pour aider ceux qui devaient se déplacer pendant le confinement et dédommager ceux qui ont opté pour une formule annuelle et qui étaient confinés chez eux. Outre les passes Navigo mensuels et annuels, sont aussi concernés Navigo senior et les cartes Imagine R (étudiants).

100 euros remboursés pour avril et les dix premiers jours de mai

Le montant remboursé sera de 75,20 euros pour le mois d’avril et de 100 euros pour avril et les dix premiers jours de mai, pour un Navigo mensuel cinq zones. Pour l’autorité régionale des transports, cela représente 130 millions d’euros de coûts. Le 16 avril dernier, Valérie Pécresse avait souligné que le geste financier était très important « compte-tenu du contexte actuel et de l’état des finances d’Île-de-France Mobilités ». Les pertes globales pourraient représenter un trou d’un milliard d’euros dans le budget annuel de dix milliards.

À LIRE>> Déconfinement: précisions concernant l’attestation employeur dans les transports d’Île-de-France

De plus, la procédure de suspension des abonnements pour les forfaits du mois de juin est rétablie. Pour la déclencher, il faut faire la démarche en ligne, puis se rendre dans un guichet afin de désactiver le badge. La procédure de suspension avait été interrompue pendant le confinement, pour éviter l’afflux de voyageurs dans les gares et les stations.