30% des entreprises du secteur automobile risqueraient la faillite

Les professionnels du secteur automobile parlent de 40 000 à 50 000 emplois impactés par la crise liée à la Covid-19. 30% des entreprises risqueraient la faillite.

Dans ce contexte, les entreprises envisageraient de prendre des mesures « financières et sociales » pour leur exploitation. Crédit: iStock.

Le Conseil national des professions de l’automobile (CNPA) lance l’alerte sur une « situation morose ». Selon son étude, publiée lundi 18 mai, 30% des dirigeants du secteur craignent la faillite. Cela représenterait jusqu’à 50 000 emplois. L’étude a été réalisée sur 2 000 entreprises des services de l’automobile.

Le secteur a connu une chute d’activité entre 80% et 100% selon le CNPA pendant les deux mois de confinement. Dans ce contexte, les entreprises envisageraient de prendre des mesures « financières et sociales » pour leur exploitation. Près de quatre sur dix qui ont répondu à l’enquête auraient prévu d’annuler leurs investissements prévus. « Plus du tiers des entreprises envisagent un plan de restructuration, un plan social, voire des licenciements » précise Challenges. Cependant, la fréquentation est plus soutenue dans le secteur de l’entretien-réparation. « Les carnets de commande sont remplis jusqu’à début juin », écrit le CNPA. Les règles sanitaires mises en place ralentissent toutefois le nombre d’entrées en atelier.

À LIRE>> Les constructeurs automobiles préparent une grande braderie pour relancer le marché

Le marché automobile européen chute de 76,3% en avril

Bruno Le Maire a annoncé lundi 18 mai un plan de soutien au secteur automobile « sous 15 jours ». Le ministre de l’Économie et des Finances parle d’un soutien à l’achat de véhicules propres. Par ailleurs, le marché automobile européen s’est écroulé de 76,3% sur un an, selon des chiffres publiés ce mardi 19 mai par l’Association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA). Les constructeurs français ont reculé plus que la moyenne en avril, rapporte Le Figaro. Les livraisons de Renault ont baissé de 79%, celles de PSA, de 81,2%.

Sur le même thème

Auto automobile Budget auto consommateurs

Réactions et commentaires

Sur la même thématique