Se connecter S’abonner

2 millions de billets TER en vente de 1 à 10 euros dès le 22 juin

La SNCF souhaite relancer les TER cet été, avec les régions, et lance une vaste opération promotionnelle avec des billets de 1 à 10 euros.

Deux millions de billets TER vont être mis en vente à partir du 22 juin pour relancer le service. La SNCF et onze régions (métropole, sauf l’île-de-France et la Corse) ont appelé cette opération marketing « TER de France », pour « redonner confiance et envie dans ce mode de transport aux multiples avantages », précise le communiqué. Les billets mis en vente afficheront un prix allant de 1 à 10 euros. Parmi les mesures phare, un pass jeune, pour les 12-25 ans, à 29 euros par mois, en juillet et en août. Ils pourront voyager librement sur l’ensemble du réseau TER. Cette catégorie représente 40% de la clientèle des trains express régionaux.

De plus, les 130 000 détenteurs d’un abonnement annuel pourront circuler gratuitement sur les trains des autres régions, en juillet et en août. Pour renforcer son offre, la SNCF va lancer une carte touristique interactive, afin de faciliter l’accès aux principaux sites : par exemple, une ligne directe va être créée entre Paris et Pontorson/Mont-Saint-Michel (Manche). Cette carte sera accessible sur les sites TER de chaque région et Oui.sncf.

L’opération s’achèvera fin août

La SNCF note une reprise « très lente » de l’activité des TER : « autour de 25% » du trafic habituel, précise Franck Lacroix. « Il faut à tout prix qu’on sonne l’heure de la relance ! » indique le directeur général TER, précisant que pour attirer les Français alors que la situation est exceptionnelle, il faut mettre en place « des mesures exceptionnelles ». L’opération « TER de France » s’achèvera fin août.

À LIRE >>> La SNCF n’augmentera pas ses prix pour les vacances d’été

Deux fois plus de trains à 49 euros cet été

Par ailleurs, en raison d’un faible taux d’occupation, certains trains ont été annulés par la SNCF, « soit moins de 5% des trains », précise la société dans Le Parisien. Les clients ayant réservé des billets ont été contactés ou vont l’être sous peu. « Ils ont dans ce cas la possibilité de se reporter sur un train circulant le même jour à des tarifs similaires ou d’annuler leur billet sans frais », affirme le service Voyageurs. En conséquence et pour compenser les désagréments liés à ces annulations, il y a plus de trains à 49 euros : leur proportion a été multipliée par deux en juillet et en août soit 25% de l’offre estivale.