Quand l’automobile connectée vous permet de réduire la facture de l’assurance

Le marché de l’assurance automobile connectée devait représenter plus de 2,2 milliards d’euros en France, selon une étude européenne du cabinet Deloitte, publiée en 2016. A l’époque, le nombre de polices de ce type d’assurances était inférieur à 20 000, rapportait l’Argus de l’assurance, et il y aurait eu moins de 50 000 contrats souscrits à la fin de 2019 selon le cabinet Wavestone. Le marché n’est donc pas très dynamique dans l’Hexagone, en comparaison avec l’Italie notamment qui compterait plus de 5 millions de contrats d’assurance auto connectée. Pourtant, PSA Finance France revendique 12 000 clients de son offre : en effet, le groupe automobile se positionne comme un acteur majeur de ce type d’assurance et se présente comme « pionnier du véhicule connecté » dans un communiqué daté du 30 juin. Son offre d’assurance est proposée aux acheteurs de véhicules neufs et d’occasion des marques Peugeot, Citroën et DS Automobiles.

L’option du contrat PSA Assurance « récompense l’assuré de sa conduite responsable et lui fait bénéficier, dès la souscription, d’une réduction sur sa prime par rapport au contrat classique », précise le constructeur. Le score de conduite de l’assuré est calculé et permet d’obtenir une réduction globale « pouvant aller jusqu’à 25% la deuxième année ». De plus, l’assurance donne des conseils au conducteur pour l’aider à s’améliorer au volant, « et ainsi maximiser sa remise ». Les données de conduite sont enregistrées par le boîtier télématique embarqué dans les véhicules : le groupe PSA en équipe aujourd’hui plus de 5 millions. Parmi les indicateurs collectés, il y a les accélérations et les freinages, les virages à vitesse élevée, la distance parcourue ou encore le temps d’utilisation et la fréquence.

A LIRE >>> Assurance auto: une explosion des tarifs sur cinq ans

Les données sont protégées par la CNIL

Pour rassurer les clients frileux au partage de leurs données, le groupe assure que « l’intégrité, la sûreté et la sécurité des données personnelles (…)  sont préservées en conformité avec le RGPD et font l’objet d’une déclaration à la CNIL ». Un accord passé entre les assureurs et la CNIL garantit que les données ne soient pas utilisées à des fins commerciales ou pour tout autre usage non-autorisé.

Rédaction Mieux Vivre

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre

Articles récents

Budget: fractionnez vos paiements entre particuliers

Il est désormais possible de régler en plusieurs fois les achats réalisés entre particuliers, dont le montant oscille entre 50…

12/08/2020 16:47

Relance: 100 millions d’euros pour soutenir les entreprises prêtent à investir en France

Bercy lance un appel à projets pour aider les entreprises à se développer ou à se moderniser, afin de rendre…

12/08/2020 15:17

Assurance vie: quels sont les contrats dont les garanties peuvent être revues à la baisse?

Certains assureurs réduisent la garantie de leurs fonds en euros garantis, afin de les rendre moins attractifs. Un phénomène déjà…

12/08/2020 13:21

Cryptomonnaies: le Bitcoin, «une pseudo monnaie» selon la Banque de France

L’analyse sur les cryptomonnaies, publiée par la Banque de France, n’est pas tendre avec le Bitcoin qu’elle considère toujours comme…

12/08/2020 11:55

Coronavirus: des accords de performance collective mieux encadrés

Un « questions-réponses », publié par le ministère du Travail, recadre les accords de performance collective (APC), cumulable avec du…

12/08/2020 10:33

Immobilier: les achats dans les stations balnéaires se multiplient

La hausse des prix de l’immobilier en bord de mer n’empêche pas une envolée des achats de maisons et d’appartements…

12/08/2020 08:48