Argent liquide: les fermetures de distributeurs de billets s’accélèrent

En 2019, la fermeture de distributeurs de billets (DAB) s’est surtout poursuivie et accélérée principalement dans les communes les plus peuplées et donc généralement les mieux équipées.

Il est encore aisé de trouver un distributeur de billets en France. Crédit: iStock.

Pour le moment, les Français ont encore facilement accès à un distributeur de billets (DAB). C’est en tout cas ce qu’il ressort d’un rapport réalisé par le groupe de travail sur l’accessibilité aux espèces, et publié par la Banque de France en juillet. Néanmoins, 2 135 DAB ont été supprimés en 2019. A la fin de l’année, il en restait 50 316 encore en activité. « Cette rationalisation s’inscrit dans le contexte de l’érosion de l’usage des espèces dans les transactions, sous l’effet des changements des modes de consommation et de paiement », explique la Banque de France.

Selon elle, l’utilisation de l’argent liquide, estimée par les flux de billets remontant du public, a diminué de 13,2% entre 2012 et 2019. Et cette tendance pourrait encore progresser, avec le développement des paiements sans contact, dont le plafond a été relevé à 50 euros, ce printemps.

Des installations dans les petites communes

Globalement, les fermetures de DAB ont eu lieu dans les communes les plus peuplées, où les possibilités de retraits sont les plus nombreuses. Dans les villes de plus de 10 000 habitants, elles ont atteint 4,8%, alors que la moyenne est de 4,1% sur tout le territoire. « Ce recul n’a donc qu’un impact marginal sur l’accessibilité », rassure la Banque de France. Pour preuve, dans les plus petites communes, dont la population maximale atteint les 499 habitants, il y a même eu des installations (+2,7%). 

A LIRE >> Les commerçants n’ont pas le droit de refuser l’argent liquide

En tenant compte des DAB et des points d’accès privatifs, des services de distribution d’espèces accessibles uniquement aux clients de leur réseau d’appartenance, le nombre total de communes équipées d’au moins un distributeur passe de 6 588 communes à fin de 2018 à 6 572 communes à fin 2019, soit une diminution de 16 communes (-0,2%). 

L’institution met également en avant la robustesse des circuits d’alimentation du territoire en billets, dont l’alimentation s’est poursuivie sans souci pendant le confinement.

Sur le même thème

Argent Banque de France

Réactions et commentaires

Sur la même thématique