Logement: après plusieurs reports, la réforme des APL va entrer en vigueur le 1er janvier 2021

Les modalités d’attribution des APL devaient initialement changer au 1er avril de cette année mais la crise de l’épidémie de Covid-19 a bouleversé le calendrier. La réforme sera finalement mise en place dès le 1er janvier 2021.

Jusqu’à les aides, étaient accordées en prenant en compte les revenus d’il y a deux ans. Crédit: iStock.

D’après Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au Logement, c’est le dernier report de la réforme des aides sociales au logement. La ministre a déclaré au Parisien qu’elle souhaitait aller jusqu’au bout : la réforme des APL devra donc entrer en vigueur le 1er janvier 2021, après cinq reports. Le principal changement concerne les modes de calcul. En effet, jusque là, les aides étaient accordées en prenant en compte les revenus d’il y a deux ans. Au 1er janvier 2021, le calcul se fera sur les revenus des douze derniers mois glissants. 

Des aides adaptées « en temps réel »

Les aides devront s’adapter en fonction des revenus, « en temps réel ». Si celles-ci augmentent, elles diminueront, et à l’inverse, lorsque les revenus diminuent, les aides seront plus importantes. Par exemple, une personne dont le salaire augmente en 2020 par rapport à l’année précédente pourra voir ses APL diminuer progressivement sur un an. 

A LIRE >> Réforme des APL: qui sera gagnant, qui sera perdant ?

Selon Emmanuelle Wargon, un célibataire dont le salaire est passé de 1 000 euros en 2019 à 1 100 euros en 2020 recevra progressivement moins d’APL sur un an. Les aides passeront ainsi de 77 à 44 euros mensuels. En revanche, un salarié qui a connu le chômage partiel d’avril à août 2020 verra son aide augmenter, d’environ 30 euros par mois. 

Un forfait étudiant

Un forfait pour les étudiants devrait être mis en place, ce qui, selon la ministre, devrait être avantageux pour ceux d’entre eux qui travaillent à mi-temps. Ce changement de calcul devrait faire perdre à 600 000 bénéficiaires leurs APL, tandis que près de 1,2 million de personnes verraient leurs aides baisser dès son application. Le gouvernement espère quant à lui économiser 1,2 milliards d’euros avec cette réforme. 

Sur le même thème

Aides de la CAF allocation vie pratique

Réactions et commentaires

Sur la même thématique