Se connecter S’abonner

L’inflation retombe en septembre

Les prix à la consommation augmenteraient de 0,1% sur un an en septembre 2020.

Inflation prix consommation

L’inflation baisse légèrement en septembre : les prix à la consommation augmenteraient de 0,1% sur un an, contre une hausse de 0,2% au mois d’août, selon l’estimation provisoire de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). En juillet, l’inflation était de 0,8%. Ce léger repli des prix est observé dans le secteur des services avec une progression de 0,6% sur un an et surtout dans celui de l’énergie avec une chute de 8%. Concernant les produits manufacturés, les prix reculent au même rythme que le mois dernier soit 0,2% sur un an et ils augmentent de la même manière pour l’alimentation avec 0,9% de hausse. Dans les détails, les prix des produits frais sont en hausse de 2,3% et les autres de 0,7%.

Ainsi, sur un mois, « les prix à la consommation reculeraient de 0,5%, après -0,1% le mois précédent », écrit l’Insee dans sa note. Ce sont les prix des services, de l’alimentation et de l’énergie qui se replient nettement après avoir été en hausse en août. En revanche, ils sont stables pour le tabac. Cependant, les prix des produits manufacturés augmentent fortement, « en lien avec a fin des soldes d’été sur le territoire métropolitain », note encore l’institut. Les résultats définitifs seront publiés le 15 octobre.

>> En 2021, les prestations sociales seront revalorisées suivant l’inflation (s’ouvre dans un nouvel onglet) »>A LIRE >>> En 2021, les prestations sociales seront revalorisées suivant l’inflation

Les dépenses des ménages en biens de consommation rebondissent en août

Par ailleurs, l’Insee publie aussi les dépenses de consommation des ménages en biens en août. Elles rebondissent avec 2,3% de hausse en volume après avoir baissé de 0,9% en juillet. Par rapport au mois d’août 2019, elles sont en hausse de 2,4%, en raison d’une augmentation des achats alimentaires, soit 2,4% et de celle de la consommation en biens fabriqués (+3,6%). Cela s’explique par le rebond des dépenses en habillement textile (+17,4%) en raison des soldes. Toutefois, les dépenses en énergie reculent de 1,3% ainsi que les biens durables (-1,5%). « Après deux mois particulièrement dynamiques, les achats de voitures neuves et de véhicules de loisir (camping-car, caravanes) ont en effet chuté en août », écrit l’Insee. Les achats d’appareils ménagers et produits électroniques rebondissent de 6,2%.