Se connecter S’abonner

Rénovation énergétique : quels Coups de pouce pour quels travaux ?

Le dispositif des Coups de pouce, ouvert à tous les ménages qui veulent rénover leur logement, a été prolongé jusqu’au 31 décembre 2021. Bonus : il est cumulable avec Maprimerénov’ et les rénovations lourdes sont désormais aussi subventionnées. Tous les détails.

Alors que le dispositif MaPrimeRénov’ est sous les feux de la rampe, d’autres aides existent pour les particuliers qui veulent faire des économies d’énergie en rénovant leur maison ou leur appartement. A commencer par le dispositif des « Coups de pouce ». Ce dernier vient d’ailleurs d’être étoffé avec la création d’un nouveau, attribué pour les rénovations globales. Voici comment en profiter.

Les Coups de pouce isolation et chauffage

Jusqu’au 31 décembre 2021, tous les ménages peuvent bénéficier de ces aides mises en place dans le cadre des certificats d’économie d’énergie. Elles sont bonifiées pour les ménages aux revenus modestes et très modestes.

Sont concernés, par exemple, les travaux suivants : l’isolation du toit et/ou des planchers bas ; le remplacement d’une chaudière au charbon, au fioul ou au gaz par un équipement utilisant des énergies renouvelables (chaudière biomasse, pompe à chaleur air/eau…) ou par une chaudière au gaz à très haute performance énergétique avec une efficacité supérieure ou égale à 92% ou encore le remplacement d’anciens convecteurs électriques par des radiateurs électriques performants.

A noter : les propriétaires bailleurs peuvent bénéficier de cette aide tout comme les locataires s’ils financent les travaux. Et elle est cumulable avec MaPrimeRénov’ pour tous les ménages.

Comment les demander ?

Vous devez sélectionner une entreprise signataire des chartes Coup de pouce chauffage et/ou isolation (vendeurs d’énergie comme EDF, Engie, Total… ou la grande distribution). Puis, accepter son offre et signer le devis proposé par le professionnel labellisé RGE (reconnu garant de l’environnement) que vous aurez choisi. Une fois les travaux fini, vous devez renvoyer les factures à l’entreprise signataire de la charte. L’aide vous sera alors versée. A noter : elle peut vous être versée sous forme de bons d’achat.

Voici les montants :

  Prime ménages modestes Prime autres ménages
Remplacement d’une chaudière par
Chaudière biomasse performante 4 000 € 2 500 €
Pompe à chaleur air/eau ou eau/eau 4 000 € 2 500 €
Système solaire combiné 4 000 € 2 500 €
Pompe à chaleur hybride 4 000 € 2 500 €
Raccordement à un réseau de chaleur EnR&R 700 € 450 €
Chaudière au gaz à très haute performance énergétique 1 200 € 600 €
Remplacement d’un équipement de chauffage au charbon par
Appareil de chauffage au bois performant 800 € 500 €
Remplacement de convecteurs électriques par
Radiateurs électriques performants 100 € 50 €
Installation d’un thermostat programmable sur un système de chauffage individuel existant 150 € 150 €
Opération d’isolation engagée à compter du 1er septembre 2020 20 €/m2 d’isolant posé 10 €/m2 d’isolant posé

Le nouveau Coup de pouce rénovation globale

Cette nouvelle aide concerne les projets de rénovations globales garantissant un certain niveau de performance soit :

  • Au moins 35 % d’économies d’énergie en bâtiment collectif ;
  • Au moins 55 % d’économies d’énergie pour les maisons ;
  • Le passage d’un chauffage au fioul vers un système utilisant une source d’énergie renouvelable ou le gaz ;
  • La sortie d’un système au gaz au profit de la chaleur renouvelable.

Les arrêtés instaurant les modalités de cette nouvelle aide (immeubles collectifs et maisons individuelles) sont parues au Journal officiel du 11 octobre, permettant donc la distribution.

Attention, il ne faut pas traîner pour les travaux : pour les immeubles, seules sont concernées les opérations engagées avant le 31 décembre 2021 et achevées au plus tard le 31 décembre 2024. Pour les maisons, les travaux doivent être engagés en 2020 ou 2021 et terminés au plus tard le 31 décembre 2022.

Quels sont les montants du Coup de pouce rénovation globale ?

La prime dépend du type de travaux effectués. Par exemple pour une maison : si les travaux concernent le remplacement d’un système de chauffage au fioul et que le nouvel équipement utilise plus de 40 % d’énergie renouvelable, l’incitation financière s’élèvera à 500 euros par MWh d’énergie finale économisée par an pour les ménages en précarité énergétique ou très grande précarité énergétique. Dans tous les cas, les travaux sont effectués sur la base d’un audit énergétique et contrôlés par un bureau indépendant. Le bénéficiaire a aussi la possibilité de recourir à une prestation d’assistance à maîtrise d’ouvrage pour l’accompagner tout au long du projet. Ce Coup de pouce est là aussi cumulable avec Maprimerénov’.

Type de travaux Montant de la prime selon la situation d’arrivée (par MWh d’énergie finale économisée par an
Chaleur renouvelable > 40% Chaleur renouvelable <40%
Immeubles
Changement d’équipements de chauffage ou de production d’eau chaude au charbon ou au fioul autres qu’à condensation 500 € 300 €
Autres 400 € 250 €
Maisons
Changement d’équipements de chauffage ou de production d’eau chaude au charbon ou au fioul autres qu’à condensation 500 € pour les ménages PE ou GPE, 400 € sinon 300 € pour les ménages PE ou GPE, 200 € sinon
Autres 400 € pour les ménages PE ou GPE, 300 € sinon 250 € pour les ménages PE ou GPE, 150 € sinon

PE : précarité énergétique, GPE : grande précarité énergétique.

Comment demander le nouveau Coup de pouce rénovation globale ?

Les modalités sont les mêmes que pour les Coups de pouce chauffage et isolation. Les entreprises signataires de la charte seront référencées et consultables sur le site du ministère de la Transition écologique.