Se connecter S’abonner

Compteur Linky : refusant son installation, il est privé d’électricité depuis un an

Un habitant de l’Hérault vient de passer une année sans électricité pour avoir refusé un compteur Linky. Il a vécu un temps avec un groupe électrogène.

Ampoule électricité compteur linky
Crédit: iStock.

Depuis septembre 2019, un habitant de l’Hérault refuse l’installation d’un compteur Linky dans sa maison flambant neuve. Ce qui fait qu’il vit sans électricité depuis cette date, rapporte France Bleu. A l’origine, avec la construction de son habitation, il souscrit à un compteur provisoire, qu’Enedis aurait retiré sans l’avoir informé. « Depuis un an, on se débrouille comme on peut. D’abord avec l’utilisation un groupe électrogène. Mais ça fait du bruit. Depuis, nous allons dans la famille, ou chez des amis. Ce n’est pas simple. Mais pas question de quitter notre maison. C’est un projet de vie », témoigne l’Héraultais à la radio publique.

Contacté, Enedis affirme qu’il ne sera pas laissé plus longtemps dans cette situation et qu’une solution sera trouvée. « Dans l’immense majorité des cas, ça se passe extrêmement bien. Bien sûr, on comprend les interrogations, c’est notre mission d’y répondre » concernant Linky, assure le directeur d’Enedis dans l’Hérault, Philippe Malagola. « Ce n’est pas la première fois que nous remplaçons des éléments du réseau électrique, (…) ça fait partie de nos missions de modernisation du réseau », ajoute-t-il.

Une directive européenne

L’Institut national de la consommation (INC) rappelle que l’installation de ces compteurs verts communicants a été rendue obligatoire par une directive européenne du 13 juillet 2009, la directive 2009/72/CE. « Les États membres veillent à la mise en place de systèmes intelligents de mesure qui favorisent la participation active des consommateurs au marché de la fourniture d’électricité. (…) Au moins 80 % des clients seront équipés de systèmes intelligents de mesure d’ici à 2020 », peut-on lire dans cette directive. De plus, Enedis peut passer un contrat avec un fournisseur d’électricité pour remplacer le compteur. Si ce contrat a été accepté par le client, difficile de le contester par la suite. De plus, Enedis applique une obligation légale, au titre de l’article R341-4 du code de l’énergie, en installant des compteurs Linky.