Se connecter S’abonner

Les prix à la consommation sont stables en octobre

L’indice des prix à la consommation stagne sur un mois en octobre, après avoir baissé en septembre, selon les derniers chiffres de l’Insee vendredi 13 novembre.

consommation
Crédit: iStock.

Les prix à la consommation sont stables. Le dernier bulletin d’informations rapides de l’Insee publié le 13 novembre parle d’une évolution mensuelle de l’indice (IPC) de 0% en octobre 2020, ainsi que sur un an. L’indice des prix à la consommation avait baissé de 0,5% en septembre 2020 sur un mois. Dans les détails, les prix de l’alimentation augmentent légèrement, +0,2% après une baisse de 0,5% le mois dernier, et ceux de l’énergie aussi, +0,2% après -0,7%. De plus, les prix des services baissent, -0,3%, mais moins que le mois précédent, à -1,5%. Du côté des prix du tabac, ils sont stables. Enfin, les prix des produits manufacturés ralentissent fortement, +0,4% seulement, après une hausse plus importante le mois dernier, de 1,6%. L’Insee indique également que les prix à la consommation, corrigés des variations saisonnières, sont stables aussi en octobre, après une baisse de 0,2% en septembre.

Pour le deuxième mois consécutif, sur un an, les prix à la consommation sont stables en octobre. Les prix de l’alimentation ont accéléré, +1,5%, après une hausse de 0,9% en septembre, tandis que ceux de l’énergie ont baissé de manière plus modérée, de 7,8% après -8%, ainsi que ceux des produits manufacturés, -0,1% après -0,2%. Le ralentissement des prix des services, qui n’augmentent que de 0,4% après +0,6%, compense cette accélération et cette moindre baisse.

Hausse de l’inflation sous-jacente de 0,3% en octobre

Autre point abordé par l’Insee, l’inflation sous-jacente sur un an. Il s’agit de la tendance de long terme de l’évolution du niveau des prix. Elle augmente en octobre de 0,3%, après 0,5% en septembre. L’indice des prix à la consommation harmonisée (IPCH) est stable, lui, sur un mois, après une baisse de 0,6%. Il augmente sur un an de 0,1% en octobre.  L’IPCH est « l’indicateur permettant d’apprécier le respect du critère de convergence portant sur la stabilité des prix, dans le cadre du traité de l’Union européenne (Maastricht) », note l’Insee.