Se connecter S’abonner

Télétravail : les cadres disent oui, mais un jour par semaine

Les cadres français ne sont que 16% à vouloir garder un rythme soutenu de télétravail. Pourtant 76% d’entre eux estiment qu’ils ont été autant ou plus productifs pendant la période de travail à distance prolongée.

Dématérialisation
iStock

Les cadres français seraient moins adeptes du télétravail que leurs homologues européens selon une étude du cabinet de recrutement Robert Walters. Publiée le jeudi 26 novembre, elle met en lumière l’envie de 62% d’entre eux de retourner au bureau quatre jours par semaine. Une déclaration mûrement réfléchie puisque 63% des sondés travaillaient encore à distance avant le reconfinement du 30 octobre.

Leurs résultats ne sont pas en cause. 76% des cadres pensent avoir été autant voire plus productifs en télétravail que sur le lieu de leur entreprise. Un sentiment justifié puisque 77% des organisations françaises ont constaté une productivité égale ou accrue durant le confinement, chiffre l’étude.

Le lien social privilégié

Alors que les cadres français sont plus nombreux (58%) que leurs homologues européens à vouloir télétravailler au moins une fois par semaine, ils ne sont pas particulièrement demandeurs d’un rythme plus soutenu de télétravail. Contrairement aux cadres des autres pays. Côté entreprises, 87% s’accordent aussi à dire que la priorité va au développement du télétravail.

Les Français privilégient le lien social apporté par l’environnement de bureau et la proximité physique avec les collègues. Ainsi, seulement 16% d’entre eux aimeraient travailler tous les jours à distance, avec des visites ponctuelles dans l’entreprise.

Ils attendent des changements

Mais s’ils souhaitent majoritairement revenir travailler au bureau, les Français attendent des changements. Ils sont 46% à estimer que le premier élément sur lequel les entreprises vont devoir évoluer après la crise est l’autonomie et la confiance accordée par le management mais aussi l’agilité et la rapidité dans la prise de décision (42%).