Se connecter S’abonner

Logement : des acteurs majeurs de l’immobilier aident les seniors à vieillir chez eux

Une initiative tripartite inédite vient d’être lancée afin d’accompagner les seniors ou leurs proches désireux d’adapter leur logement afin de bien vieillir à domicile.

senior
crédit: istock.

La crise sanitaire a accru l’envie des Français de vieillir le plus longtemps possible dans leur logement. Ils sont huit sur dix à émettre ce souhait, selon une étude réalisée par l’institut CSA. Face à ce constat, des acteurs majeurs de l’immobilier se sont rapprochés pour les accompagner dans leur projet. Dans un communiqué commun daté du jeudi 17 décembre, les partenaires détaillent le dispositif de coordination qui vise à favoriser l’adaptation du logement des personnes et à les soulager des démarches administratives. 

Pour les aider à bien vieillir chez eux, le groupe Action Logement, engagé dans l’économie sociale et solidaire, a mis en place une aide pour l’aménagement du domicile. D’un montant de 5 000 euros par foyer, elle permet aux retraités et à certains salariés éligibles de financer des travaux « pour assurer confort et sécurité dans leur salle de bain ».

Des projets individuels ou partenariaux

De son côté, le spécialiste de la protection sociale AG2R LA MONDIALE a axé sa politique d’innovation sociale sur les besoins fondamentaux de la personne. A savoir l’habitat, la prévention santé mais aussi l’aide aux aidants. Ces aides concernent aussi bien des projets individuels ou partenariaux.

Quant à Marguerite, une entreprise spécialisée dans l’accompagnement des personnes fragilisées et des aidants, elle a vocation à coordonner le parcours de l’usager, en apportant et en mettant en place les solutions adaptées à la construction d’un projet de vie. « Nous avons choisi de construire une solution unique qui évite aux personnes d’entreprendre un ‘parcours du combattant’ face à un écosystème aussi riche que fragmenté. L’essence de ce partenariat est de créer un lien de confiance directement avec l’usager », commente Marion Favre-Laurin, directrice générale de Marguerite.

Un accompagnement de A à Z

L’usager est accompagné depuis le test d’éligibilité jusqu’à l’orientation vers les solutions adaptées au maintien à domicile de la personne, en passant par la constitution du dossier de financement, et la recherche de professionnels pour la réalisation des travaux. Si besoin, Marguerite s’entoure de professionnels de santé pour la prise en charge des situations nécessitant une attention particulière.