Se connecter S’abonner

PME-ETI : les patrons ont davantage confiance en leur entreprise qu’en l’économie française

En décembre, la confiance des patrons de PME et d’ETI s’améliore. Mais s’ils sont davantage optimistes, c’est plus parce qu’ils ont confiance en la capacité de leur entreprise à résister à la crise qu’en l’économie française.

PME
Crédit: iStock.

Les patrons font preuve d’optimisme. Depuis le début du mois de décembre, l’allègement progressif des restrictions nationales et le plan de déconfinement annoncé par le gouvernement redonnent le moral aux patrons des PME et des Entreprise de taille intermédiaire (ETI). Selon un sondage Opinion Way publié le jeudi 17 décembre, la confiance des dirigeants de PME-ETI reste limitée, mais remonte légèrement en décembre. Un phénomène similaire avait déjà été observé lors du premier déconfinement. Cette amélioration s’explique par le fait que 68% des patrons ont confiance en leur entreprise. Ils ne sont que 21% à en dire autant de l’économie nationale. Néanmoins, ces deux données ont respectivement progressé de sept et trois points en un mois. 

Dans le détail, 4% des patrons de PME-ETI déclarent être très confiants en la capacité de leur entreprise à résister à la crise. Et 64% le sont assez. Seuls 3% des sondés affichent des craintes importantes, soit cinq points de moins qu’au mois de novembre. 

Un moral plus bas que lors du mouvement des Gilets jaunes

L’image qu’ils ont de l’économie française est moins bonne. Seul 1% des sondés affirme être très confiant. Ils sont en revanche 79% à ne pas cacher leurs inquiétudes. Parmi eux, 14% affichent un pessimisme particulièrement profond. Dans l’ensemble, ils sont à peine plus nombreux à avoir confiance en la capacité de rebond de l’économie mondiale. Ils sont 27% à être optimistes contre 21% lorsqu’il s’agit de juger l’économie française.

Même lors de la crise des Gilets jaunes ou du mouvement de grèves engendré par la réforme des retraites, leur moral n’était jamais tombé aussi bas qu’au mois d’avril 2020, rappelle le sondage. D’ailleurs, en ce mois de décembre seuls 39% des responsables de PMI-ETI estiment que le moment est propice à l’investissement. Et ils ne sont que 17% à prévoir une croissance positive de leur chiffre d’affaires, par rapport à l’an dernier.