Se connecter S’abonner

Vacances annulées : Pierre & Vacances propose de stocker les avoirs sur son smartphone

Les voyagistes peuvent proposer des crédits pour les séjours annulés entre le 1er mars et le 15 septembre 2020 au lieu de remboursements. Le groupe Pierre & Vacances propose de stocker ces avoirs sur son téléphone.

Les secteurs particulièrement touchés par la crise, tels que l'hôtellerie-restauration, comptent davantage de petites entreprises.
Crédit: iStock.

Les professionnels du tourisme innovent pour garder leurs clients. Ainsi, Pierre & Vacances propose de stocker les bons d’achats de voyage annulés sur les téléphones portables. En effet, pour les voyages qui ont dû être reportés en raison de la crise sanitaire, entre le 1er mars et le 15 septembre, le gouvernement a autorisé les voyagistes à proposer des crédits à leurs clients plutôt que de les rembourser, pour sauver leur trésorerie. Un milliard d’euros aurait été mis de côté via des avoirs rien que lors du premier confinement, rapporte Le Parisien. Le groupe français, qui compte, outre les résidences familiales Pierre & Vacances, les Center Parcs, les campings Maeva et les apparts-hôtels Adagio, a donc testé auprès de 15.000 personnes un nouveau service de stockage des avoirs.

Les smartphones sont équipés d’un « wallet », c’est-à-dire un portefeuille virtuel qui contient les cartes de fidélité, les billets de trains ou de spectacle, ainsi que les coordonnées bancaires pour les paiements via son mobile. Selon Erika Merling, responsable des innovations pour le groupe Pierre & Vacances, « 13% des clients » à qui le professionnel a proposé le service ont stocké leurs avoirs sur leur wallet, « alors que la clientèle de Pierre & Vacances n’est pas la plus digitalisée. Cela correspond à un million d’euros. Dès que possible, nous étendrons le dispositif aux clients de Center Parcs », précise-t-elle au Parisien.

Au-delà de 18 mois, le bon d’achat est transformé en remboursement

C’est la première fois qu’un tel service est proposé par le partenaire du groupe français, Captain Wallet, qui gère les cartes de fidélité et autres coupons d’une centaine de marques (Intersport, Celio, Club Med), selon Le Parisien. Le client qui place son avoir dans son portefeuille virtuel reçoit des notifications pour l’avertir de la date de validité ou encore du solde restant. Si le client n’a pas utilisé son avoir au-delà de 18 mois, il peut demander un remboursement.