Se connecter S’abonner

Automobile : les chiffres de 2020 sont les plus mauvais depuis 1975

Le marché de l’automobile s’est effondré en 2020, avec 25,5% de voitures en circulation en moins que l’année précédente. Toutefois, les voitures hybrides et électriques neuves ont connu un grand succès, représentant 21,5% des immatriculations totales.

Valeo équipementier automobile bourse conseil
Crédit: iStock.

Le marché automobile a souffert de la crise sanitaire en 2020. En effet, le nombre de ventes a reculé de 25,5%, soit son niveau de 1975 selon les chiffres publiés vendredi 1er janvier 2021 par le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA). Au total, 1,65 million de voitures particulières neuves ont été mises en circulation. Elles étaient 2,2 millions en 2019. La fermeture des usines et des concessions au printemps dernier en raison du confinement a plongé le secteur dans la panade. Les consommateurs ont aussi été plus frileux, attendant de connaître l’ampleur de la crise économique liée à la pandémie de Covid-19. Concernant les fabricants français, Renault et PSA (Peugeot, Citroën, Opel) ont mieux résisté mais ils ont tout de même connu une baisse de leurs livraisons de 24,9% pour Renault et de 25,1% pour PSA. Selon le CCFA, les constructeurs étrangers ont vu leurs immatriculations se contracter de 26,1%.

Cependant, les voitures hybrides et électriques neuves vendues en France en 2020 représentent 21,5% des immatriculations totales. Leur part a quasiment triplé par rapport à 2019. En effet, les Français ont été stimulés par les aides gouvernementales à l’achat et le développement des gammes des constructeurs français. Les voitures 100% électriques ne représentaient que 1,9% de part de marché en 2019 : en 2020, elles représentent 6,7% des immatriculations de voitures particulières neuves, selon le CCFA. La barre des 100.000 unités annuelles a été franchie : 111.000 voitures « zéro émission » ont circulé sur les routes en 2020. Il y en avait 43.000 en 2019. La Zoé de Renault représente à elle seule 37.000 ventes et elle est même neuvième parmi les véhicules toutes motorisations confondues. S’agissant des voitures hybrides, elles représentent 14,8% du marché, contre 5,7% en 2019, soit 243.600 unités (125.400 en 2019). Un peu moins d’un tiers d’entre elles sont rechargeables.

Les voitures Diesel et essence restent les plus vendues

Les véhicules Diesel et essence ont au contraire connu une baisse de leurs ventes en 2020. Alors qu’ils représentaient 57,9% des immatriculations en 2019, ils ont chuté l’an passé pour représenter 46,9% des immatriculations. Les acheteurs continuent toutefois de les privilégier.