Se connecter S’abonner

Les tarifs réglementés de l’électricité pourraient augmenter de près de 2%

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) proposerait une hausse de 1,73% des tarifs réglementés de l’électricité pour les particuliers au 1er février 2021, soit une augmentation supérieure à l’inflation.

électricité

L’annonce n’est pas encore officielle mais des informations ont fuité. Les tarifs réglementés de l’électricité pourraient augmenter de près de 2%, selon un document de la Commission de régulation de l’énergie (CRE). Pour les professionnels, l’augmentation serait de 3% et de 1,73% pour les particuliers. Elle est supérieure à l’inflation en période de crise. Par an, la facture sera alourdie de 16 euros pour un foyer, et de 25 euros pour ceux qui se chauffent uniquement à l’électricité. Le gouvernement devrait se prononcer sur cette hausse dans 15 jours. Lors d’une audition le 12 janvier, la CRE doit encore réunir les parties prenantes (énergéticiens, associations…).

L’impact de la crise sanitaire serait un des facteurs évoqués par la Commission de régulation de l’énergie : en effet, l’augmentation des prix de l’électricité serait le résultat de factures impayées, qui représenteraient à elles seules une hausse de 0,5%, ajoutée à la hausse du coût de commercialisation de l’énergie. Les particuliers seraient concernés tout comme les professionnels, dont certains commerçants n’arrivant plus à payer leurs factures.

Pratiquer les éco-gestes pour éviter toute coupure

Cette hausse des tarifs interviendrait au moment où la question de coupures se pose, en raison du froid. En effet, Réseau de transport d’électricité (RTE) appelle les Français à réduire leur consommation aux heures de pointe, en pratiquant des éco-gestes. La maintenance des centrales nucléaires a été reportée en raison des confinements, ainsi que l’installation d’autres moyens de production d’électricité.