Se connecter S’abonner

Complémentaires santé : les tarifs augmentent

L’UFC-Que choisir et la Mutualité française ont chacun dégainé leurs chiffres, concernant l’augmentation des tarifs des mutuelles en 2021.

prévoyance
Crédit: iStock.

Les tarifs des complémentaires santé augmentent en 2021. Reste à savoir à quel niveau. Jeudi 21 janvier, l’UFC-Que choisir a publié un communiqué où elle fait état d’une augmentation médiane de 4,3% en 2021, incluant l’augmentation liée à l’âge « de l’ordre de 1% à 2% ». Une étude basée sur 623 contrats individuels de 123 organismes différents de complémentaires santé. Ce chiffre alarme l’association de défense des consommateurs qui calcule donc une augmentation « trois fois plus » importante « que l’augmentation du pouvoir d’achat des Français espérée cette année ».  

« Cette augmentation pèse lourd, en période de crise, sur le budget des ménages, puisqu’elle correspond à un surcoût annuel médian de 79 euros, qui dépasse même les 200 euros pour près d’un assuré sur cinq », fait valoir l’UFC-Que choisir, qui dénonce des augmentations « difficilement justifiables par l’environnement s’imposant aux complémentaires (…) puisqu’il s’applique également aux complémentaires les plus vertueuses ». Pour l’association, « tout laisse donc à penser que certains organismes ont délibérément choisi de répercuter sur les assurés la ‘taxe covid’, alors même que son montant est inférieur aux économies réalisées. »

+2,6% en moyenne selon la Mutualité française 

De son côté, la Mutualité française a fait part aussi de ses chiffres. Elle a enquêté auprès de 32 mutuelles couvrant 13,9 millions de personnes, en contrats individuels et collectifs. Il en ressort « une évolution moyenne des cotisations de 2,6% », avec une hausse atténuée pour les contrats individuels (2,1%) et plus marquée pour les contrats d’entreprise (+3,3%). La Mutualité française souligne que, malgré le « rattrapage des soins » attendu après les confinements, la hausse des tarifs suit la tendance « observée sur les dix dernières années ». Les statistiques publiques lui donnent plutôt raison : d’après la Drees, les complémentaires santé ont collecté 38,3 milliards d’euros de cotisations en 2019, soit 1,9% de plus que l’année précédente, après une progression de 2% en 2018.