Se connecter S’abonner

Payer ses achats en ligne en liquide est désormais possible

Le dispositif « Point Cash Service », mis au point par la société de transport de fonds Brinks France, permet de régler ses achats en ligne en espèce dans son bureau de tabac.

espèces
Le dispositif « Point Cash Service », mis au point par la société de transport de fonds Brinks France, permet de régler ses achats en ligne en espèce dans son bureau de tabac. Crédit: iStock.

Il sera bientôt possible de régler ses achats sur Amazon en espèces. L’entreprise spécialisée dans le transport de fonds, Brinks France, a récemment lancé une nouvelle solution de paiement baptisée « Point Cash Service », rapporte Le Parisien. Ce service permet de régler ses achats en ligne avec de l’argent liquide. Une première en France, selon le quotidien. Une nouveauté à contre-courant, à l’heure de la dématérialisation des paiements et du sans-contact. « 10 % de la population n’a pas de carte bancaire, 56 % des Français ont peur de subir une fraude après un paiement sur Internet. Nous offrons une alternative, nous pensons qu’il existe un vrai marché. L’argent liquide a encore de beaux jours devant lui! », s’est défendu le PDG de Brinks France, Patrick Lagarde, dans les colonnes du Parisien.

Malgré la généralisation des paiements dématérialisés, les espèces restent, en outre, très utilisées dans l’Hexagone. D’après une étude de la Banque de France, publiée en octobre 2019, les Français règlent deux tiers de leurs transactions en magasin en liquide (68%), essentiellement pour des achats de faible montant.

Se rendre chez son buraliste

Comment règle-t-on concrètement ses achats en ligne, en liquide ? Au moment de passer au paiement, il suffit de sélectionner le mode « Point Cash Service » au lieu de la carte bancaire ou de Paypal, explique le Parisien. Pour finaliser son achat, il faudra ensuite se rendre dans l’un des « 1 600 tabacs partenaires » et régler la somme due, après présentation de sa carte d’identité et d’un code-barre reçu par mail. Le dispositif est cependant encore loin d’être généralisé, puisque seule la compagnie Corsica Linea a mis en place ce service, précise le Parisien. 

La priorité de l’entreprise est d’assurer un « maillage » suffisant de buralistes sur le territoire, avant de convaincre les plateformes de vente en ligne d’adhérer au « Point Cash Service ». Brinks France prévoit de s’atteler à cette étape dans les prochains mois, avec un argumentaire bien rodé : « Nous pouvons leur permettre d’attirer des personnes qui ont peur d’acheter sur Internet, ou attachées aux liquidités », a expliqué Patrick Lagarde au Parisien. 

Le directeur assure avoir obtenu une certification délivrée par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), attestant de la sécurité du dispositif. Pour éviter les fraudes, l’utilisateur devra également envoyer un selfie et une photo de sa carte d’identité à Brinks France, lors de son premier achat.