Se connecter S’abonner

Budget : une nouvelle application pour suivre ses dépenses au quotidien

Une nouvelle application sur smartphone, « Pilote Dépenses », est disponible depuis fin janvier 2021 pour aider les foyers à suivre leurs dépenses au quotidien.

dépenses
Crédit : iStock.

En pleine crise économique et sanitaire, un nouvel outil a été créé pour aider les particuliers à suivre leur budget quotidien. L’application « Pilotes Dépenses », gratuite, a été conçue par dix acteurs publics et privés de l’inclusion bancaire et de l’accompagnement social, annonce la Banque de France (BdF) dans un communiqué daté du 8 février. Une autre application avait été lancée en 2018 pour aider les Français à suivre leurs dépenses : il s’agit de « Pilote Budget », qui permet de calculer son reste à vivre, soit l’argent qu’il reste après le paiement de toutes les charges fixes. Cette fois-ci, l’appli de 2021, « Pilotes Dépenses », permet de suivre son budget en temps réel : l’utilisateur peut saisir chaque dépense à l’aide de la reconnaissance vocale, ou bien par clavier. Ensuite, il pourra consulter le total de l’argent disponible.

Cette appli est créée alors qu’un tiers des Français est à découvert une fois par an, au moins, et qu’une personne sur cinq admet l’être chaque mois, selon la Banque de France. La crise sociale et sanitaire n’arrange rien. De plus, 43% estiment selon une étude Panorabanques « avoir perdu considérablement en pouvoir d’achat depuis le début de la pandémie ». En plus de la BdF, les neuf acteurs qui ont créé cette application sont la Banque postale, le Crédit municipal de Paris, Emmaüs France, la Fédération Bancaire Française (FBF), la Fédération Nationale des Caisses d’Épargne (FNCE), la Fédération Nationale Crédit Agricole, Finances & Pédagogie, et SOS Familles Emmaüs Nanterre.

Gratuite et sans pub

Cette nouvelle appli est disponible depuis fin janvier 2021 sur smartphone, gratuite sur Google Pay et l’Apple Store et accessible hors connexion. Elle n’est pas connectée aux comptes bancaires et ne promeut aucune solution commerciale. Cependant, elle propose un renvoi vers des structures d’accompagnement publiques.