Se connecter S’abonner

Automobile : les acheteurs se tournent vers le digital et se décident plus vite

Comment le comportement des acheteurs de voitures a-t-il évolué en 2020 ? Une étude de Nextcar et C-Ways donne quelques éléments de réponse.

En 2020, les Français ont beaucoup moins acheté de voitures neuves. 1,65 million de véhicules ont été immatriculés, soit une chute de près de 27% par rapport à l’année précédente. Côté occasion, en revanche, le marché de l’automobile se porte mieux, avec 5,5 millions de voitures vendues, soit une baisse de seulement 4,5% par rapport à 2019. Derrière ces achats, les Français ont pris des décisions plus rapides, aidés par les outils numériques, selon une étude Nextcar et C-Ways. 

Six semaines de parcours d’achat 

En 2019, il fallait dix semaines à un acheteur pour passer le cap, alors que l’année dernière, le parcours d’achat a duré en moyenne seulement six semaines dans le secteur automobile. C’est peut-être le fruit d’une réflexion plus profonde, puisque 41% des sondés avaient déjà choisi la marque qu’ils voulaient, contre 33% en 2019. Si l’occasion a clairement mieux tenu que le neuf, ça n’a pas empêché les acheteurs d’hésiter : 36% en 2020, contre 18% en 2019. 

Avant de passer en caisse, la majorité des acheteurs (54%) a utilisé un outil digital pour configurer leur voiture, que ce soit depuis chez eux ou chez un concessionnaire, avec l’aide d’un employé. 29% des personnes interrogées affirment qu’elles ont réalisé au moins une étape du parcours d’achat en ligne, contre 19% en 2019. 

Peu d’acheteurs prêts à acheter entièrement en ligne 

Cependant, seuls trois acheteurs sur dix se disent prêts à procéder à la totalité de la commande en ligne. Cela s’explique peut-être par une offre encore assez rare en France. « Rares sont les plateformes qui proposent un réel parcours d’achat intégralement digitalisé », note ainsi Alix Checchi, qui a piloté l’étude pour C-Ways.