Se connecter S’abonner

Consommation : un Français sur deux fait des achats via son smartphone

Près d’un consommateur sur deux utilise son smartphone pour acheter sur Internet, selon un sondage OpinionWay pour Proximis.

Amazon Monoprix Carrefour Leclerc Auchan
Crédit : iStock.

Le téléphone portable est désormais un outil d’achat en ligne. En effet, 48% des Français, soit près d’un consommateur sur deux, utilise son smartphone pour effectuer des achats sur Internet, selon une étude d’OpinionWay pour Proximis, dévoilée par Le Parisien. L’avantage du portable est qu’on peut l’emmener partout avec nous : dans la chambre, dans le salon mais aussi dans la salle de bains et les toilettes. 24% des Français l’utilisent pour faire des achats dans leur chambre, 18% dans les transports, 15% en voiture, 13% aux toilettes et enfin, 11% dans la salle de bain, selon cette étude. Les consommateurs seraient moins réticents à utiliser leur smartphone pour payer sur Internet. « Auparavant, (…) le mobile était surtout un outil de consultation. Maintenant, c’est aussi un outil de transaction », indique au quotidien Eric Voltzenlogel de Proximis, acteur du commerce unifié.

Cet engouement pour les achats effectués via smartphone s’explique aussi par le fait que les enseignes et les sites marchands se sont adaptés : ils ont développé « des applications » ou « des fonctionnalités propres », relève Mike Hadjadj, fondateur de iloveretail.fr. Les Français font leurs achats via leur téléphone auprès des grandes surfaces alimentaires, des sites de mode/habillement, ou encore auprès de e-commerçants généralistes, explique Le Parisien. Les trois enseignes qui offrent « la meilleure expérience d’achat » sur ce support, selon l’étude, sont Amazon, Decathlon et Jeff de Bruges.

Localisation, horaires, prix

Selon cette étude d’OpinionWay pour Proximis, les Français utilisent aussi leur smartphone pour chercher la localisation d’un point de vente, à 31%, mais aussi les horaires d’ouverture, à 30%, ou encore le prix d’un produit vendu, soit 20% d’entre eux. Enfin, le smartphone est aussi devenu le support des cartes de fidélité pour 48% des sondés.